Vidéo – Atlantic Dialogues : l’initiative Akon Lighting Africa expliquée par son co-fondateur Thione Niang

Plus de 600 millions d’Africains n’ont pas accès à l’électricité. Une situation qui handicape le développement du continent. Thione Niang, co-fondateur et co-PDG de Akon Lighting Africa, à côté de la star Akon, revient sur cette initiative qui vise à améliorer le taux d’électrification en Afrique.

Malgré beaucoup de soleil, des vents forts, d’importantes ressources hydriques, sans compter les énergies fossiles, l’Afrique est le continent le moins éclairé de la planète. Pire encore, un Africain sur deux, soit plus de 600 millions d’habitants, n’ont pas accès à l’électricité.

Il est incompréhensible que l’Afrique «dispose de 30% des ressources énergétique mondiales mais que nous devons encore trouver comment allumer les lumières dans nos maisons. En Afrique, nous avons 600 millions de personnes sans accès à l’énergie et 900 millions sans accès à l’énergie propre pour cuisiner», a souligné Thione Niang, co-fondateur et co-PDG de Akon Lighting Africa.

Une situation qui constitue un des principaux freins au développement du continent.

Akon Lighting Africa, initiative lancée en 2014 par trois personnalités –la star planétaire de la musique Akon, Thione Niang, ancien conseiller du président Barack Obama, et le Malien Samba Bathily, entrepreneur de renommée mondiale- vise à améliorer le taux d’électrification en Afrique, et donc à contribuer au développement du continent.


LIRE AUSSI: Vidéo. Akon expose au président Macky Sall ses projets pour le Sénégal


Plusieurs projets ont été lancés dans 18 pays africains, permettant d’apporter de l’électricité à de nombreux Africains, tout en créant des emplois pour des milliers de jeunes.

Les rencontres Atlantic Dialogues ont été l’occasion pour Thione Niang, co-fondateur et co-PDG de Akon Lighting Africa, de revenir sur les obstacles à l’électrification du continent alors que toutes les ressources énergétiques sont disponibles en abondance.

Le principal obstacle est celui du manque de leadership dans le continent, où la volonté manque chez de nombreux dirigeants politiques africains.

Ensuite il y a la problématique de financement des projets. Pour leur financement, les fondateurs de l’initiative Akon Lighting Africa, ont pu lever un milliard de dollars auprès de China Jiangsu International Economic and Technical Cooperation Group Ltd.

Moussa Diop et Said Bouchrit

 

 

 

Source : Le 360.ma (Maroc)

 

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer