L’eau bue à Lausanne aide les habitants de Nouakchott

Solidarité – Depuis dix ans, le centime solidaire prélevé sur la consommation de 23 communes permet d’approvisionner un quartier de la capitale de la Mauritanie.

 

Un centime pour chaque tranche de mille litres d’eau vendue. C’est ce montant dérisoire que la Ville de Lausanne prélève afin de remplir une crousille qui permet d’améliorer la distribution d’eau pour les habitants de Nouakchott, en Mauritanie. Depuis le début, 22 communes se sont jointes à cet effort unique en Suisse en termes de collaboration internationale. Sur le Grand-Pont, jusqu’à Noël, une exposition de plein air rappelle les réalisations de ce projet d’entraide né il y a dix ans.

Ce centime solidaire a beau sembler dérisoire – il correspond à deux francs par an pour un ménage de 4 personnes – il permet de réunir 240’000 francs par année. Thésaurisée, cette collecte finit par offrir les moyens d’engager des travaux d’envergure. Ainsi, quelque 70 kilomètres de conduites d’eau ont été installées dans le sous-sol de Nouakchott depuis le début de l’initiative, de même qu’une cinquantaine de toilettes dans des écoles et centres de santé.

https://files.newsnetz.ch/upload//2/7/275061.jpg

En Mauritanie, ceux qui n’ont pas de raccordement paient leur eau 50 fois plus cher.

Quelque 87’000 personnes bénéficient ainsi de ce projet d’entraide. Une paille dans cette ville de 1,2 million d’habitants qui ne cesse de s’étendre sur le sable saharien? «Ce n’est en tout cas pas un luxe, dit le municipal Pierre-Antoine Hildbrand. Ceux qui ne peuvent s’offrir un raccordement paient leur eau 50 fois plus cher que s’ils avaient l’eau courante.»

Cette action fait collaborer les services publics de Suisse et de Mauritanie, soit deux cultures bien différentes. Mais la confiance s’est établie et un crédit de 1,6million vient d’être mis en œuvre pour les trois prochaines années. Il permettra d’installer 70 nouveaux kilomètres de conduites acheminant, dans les foyers, l’eau en provenance du fleuve Sénégal.

Alain Détraz

Source : 24 heures (Suisse) – Le 09 décembre 2019

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer