Mauritanie : Nouakchott manquera d’eau courante jusqu’à 2022

Pose de la première pierre du réseau d’extension de distribution en eau courante de la capitale cette semaine par le président mauritanien Ould Ghazouani. Les mauritaniens attendront 2022 pour dire adieu aux pénuries récurrentes en eau potable, véritables calvaires surtout pour les populations des quartiers populaires où cette denrée rare fait le bonheur des âniers.

C’est une carte postale pour le touriste qui débarque la capitale mauritanienne. Des charrettes tractées par des âniers qui partagent la circulation avec les automobilistes. Un paysage devenu familier depuis la création de Nouakchott en 1960. Révélateur de deux systèmes de distribution d’eau dans cette ville qui compte aujourd’hui plus de 800000 habitants soit un tiers de la population.

Le premier réseau commence déjà à montrer des signes d’essoufflement. Tributaire du projet « Aftout-Essahli » du canal du fleuve pour alimenter les quartiers résidentiels et aujourd’hui les quartiers les plus huppés. Le second est entretenu par les âniers pour la plupart devenus incontournables dans les quartiers périphériques. Derrière ce commerce lucratif tenu par les Haratines se cachent de riches marchands d’esclavage moderne. Pas étonnant que les différentes autorités de Nouakchott ont laissé pourrir la situation de pénurie d’eau courante au bonheur du lobbying esclavagiste. C’est conscient du problème de l’accès à l’eau potable pour tous que le nouveau président vient de poser la première pierre pour l’extension du réseau de distribution dont le coût est estimé à 15 milliards de la nouvelle monnaie.

La majorité des Nouakchottois devront encore patienter jusqu’en 2022 avant de pouvoir se servir au robinet chez eux. En attendant c’est bien l’affaire des âniers qui vont continuer la concurrence avec la société nationale de l’Eau.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

(Reçu à Kassataya 14 novembre 2019)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer