Mauritanie : Ould Ghazouani corrige progressivement la mal gouvernance de Ould Aziz

Après la révision des accords sur les licences de pêche, sur la santé c’est l’accord tant attendu sur les mines F’dérick qui vient d’être remis en cause à l’issue de la réunion cette fin de semaine entre des responsables de la SNIM et des experts des mines.

Le moins qu’on puisse dire c’est une décision courageuse du pouvoir mauritanien qui ne laisse pas indifférents les observateurs qui pointent une volonté manifeste du président Ould Ghazouani d’en finir avec le sabotage de l’économie et le pillage des ressources par son prédécesseur.

La nullité de l’acte de cession des mines de F’dérick à la société australienne est considérée comme un nouveau départ du fleuron de l’industrie mauritanienne pour s’approprier de ce joyau fort en teneur mais dont l’exploitation nécessite des milliards d’ouguiya d’investissements.

Ce nouveau cadre juridique permettra à la SNIM d’avoir une participation plus importante en tout cas supérieure à 20 pour cent de par le passé.

Dans cette perspective les observateurs attendent d’autres éclaircissements sur la part de 80 pour cent du capital octroyé au gendre de Ould Aziz. En attendant le vent souffle dans la bonne direction pour vu qu’il ne s’arrête pas.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

(Reçu à Kassataya le 20 octobre 2019)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer