Mauritanie : les rivalités politiques renaissent au sein de la CVE

Les thèses complotistes au sein de la CVE relayées cette semaine par les réseaux sociaux inquiètent les observateurs qui pointent des rivalités politiques anciennes entre les différents leaders des partis afro-mauritaniens. Cette renaissance risque de compromettre le dialogue politique de l’opposition avec le pouvoir.

Les mauritaniens sont abreuvés ces dernières semaines de feuilletons politiques sur la crise politique des partis de l’opposition mauritanienne après les présidentielles du 22 juin dernier. Après l’UFP c’est la coalition VE qui met au grand jour des rivalités politiques internes. C’est l’une des conséquences néfastes après la crise post-électorale.

Les leçons que la CVE livre deux mois après ne sont pas bonnes pour une opposition qui vient de révéler tous ses secrets d’une union bien négociée par ses comploteurs. Leurs thèses sont relayées à cœur joie cette semaine par les réseaux sociaux pour désigner coupable l’aile radicale représentée par l’AJD-MR et les FPC opposés à la création d’un parti. La réponse de Ibrahima Sarr est catégorique. Son parti ne fera pas partie d’une CVE nouvelle version structurée préférant l’ancienne formule qui a permis à la CVE d’aller aux dernières présidentielles. C’est une prise de position qui prône ainsi l’indépendance de l’AJD-MR et son implantation sérieuse dans la capitale et à l’intérieur du pays. La gravité de cette crise ouverte entre ceux qui se réclament la paternité de la CVE et les frondeurs de l’union réside dans le cynisme des premiers qui avaient caché leur agenda.

Les FPC abondent également dans ce sens en s’opposant à ce projet considéré comme une manœuvre astucieuse de l’implantation de la CVE dans un communiqué diffusé cette fin de semaine.

L’autre enseignement fait peser les inquiétudes des observateurs sur la crédibilité des leaders de la vallée qui ont encore cinq ans pour montrer autre chose que des contradictions internes.

 

 

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

Suggestion kassataya.com :

Mauritanie : Ibrahima Sarr rejette la CVE dans sa formule durable structurée

 

(Reçu à Kassataya le 20 octobre 2019)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer