Au Ghana 93 % d’échec au test d’entrée dans les facultés de droit

Des étudiants ghanéens dénoncent le taux d’échec élevé aux examens d’entrée dans les facultés de droit.

 

Ils ont manifesté lundi dans les rues d’Accra, la capitale du pays. La police anti-émeute a fait usage d’eau et a tiré des balles en caoutchouc pour disperser les manifestants.

Regina Amegah l’une des leaders des étudiants exprime sa colère  » nous marchions pacifiquement, mais nous n’avons eu droit qu’à une démonstration de force ».

Lire aussi : Les groupes d’autodéfense et les milices interdits au Ghana

Selon les étudiants, le système actuel favorise l’élite du pays et exclut les enfants issus des classes moyennes. Ils réclament une reforme de ce système. L’année dernière, plus de 80 % d’étudiants ont échoué à leurs examens d’entrée dans les facultés de droit. Cette année, le taux d’échec a grimpé à 93 %.

Lire aussi : Des magasins appartenant à des étrangers fermés au Ghana

Les examens d’entrée au Barreau ont également enregistré des taux d’échec élevés.

Plus de 90 % des étudiants qui ont passé les examens ont échoué, ce qui a également provoqué un tollé.

Mais la juge en chef du Ghana, Sophia Akuffo, estime qu’il s’agit d’un petit groupe d’avocats professionnels, qui soutiennent que  »la production en masse » d’avocats aurait des implications sur la qualité de leur prestation.

Source : BBC Afrique

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer