Vidéo – Sénégal : Violence physique, verbale, et abus d’autorité: un commissaire de police sanctionné

Le commissaire Bara Sankharé, de la police des Parcelles Assainies, a insulté et embarqué par la force le docteur Cheikhouna Gaye de la pharmacie Fadilou Mbacké du quartier Patte d’Oie. Une énième dérive, qui a provoqué une réaction ferme de sa hiérarchie et de l’ensemble des Sénégalais.

 

Le commissaire Bara Sankharé, qui voulait acheter un médicament, s’est heurté au refus catégorique du Dr Cheikhouna Gaye, qui lui a bien signifié que le médicament en question ne se vendait que sur présentation de l’ordonnance d’un médecin.

Décidé à repartir avec le médicament en question, le commissaire a usé de gros mots, selon les dires du pharmacien.

Comme le montrent les images, ce dernier est resté intraitable.

Sidéré par ce refus, le commissaire a appelé cinq de ses hommes en renforts, lesquels sont très vite arrivés sur les lieux pour embarquer par la force le Dr Cheikhouna Gaye.

 

Ce geste très maladroit du commissaire, cet abus d’autorité, a fini par coûter son poste au commissaire, qui a été démis de ses fonctions hier, jeudi 15 août.


LIRE AUSSI: 

Sénégal. Rapport de l’Ofnac: 90% des policiers du pays sont corrompus


Le film de cet évènement, très suivi et partagé sur les réseau sociaux, a provoqué de vives réactions auprès des Sénégalais, qui ont à l’unanimité, condamné la conduite de ce commissaire, qui selon eux, «n’a pas fait honneur au corps de la police à laquelle il appartient».

A la suite de cet évènement et des commentaires qu’il a suscité, la police sénégalaise a émis un communiqué pour faire savoir que le fonctionnaire de police en question a fait l’objet de mesures disciplinaires.

«Nous avons constaté, ce matin, la diffusion, à travers les réseaux sociaux et les sites d’information en ligne, d’une vidéo illustrant un malheureux incident entre un fonctionnaire de Police en service au Commissariat des Parcelles Assainies, et un docteur de la pharmacie Fadhilou Mbacké sise à la Patte d’Oie», peut-on lire sur ce communiqué de la hiérarchie.


LIRE AUSSI: Vidéo. Nigeria: deux soldats tabassent un infirme à cause d’une tenue


Ce communiqué précise en outre que «d’ores et déjà, la Police nationale tient à informer que l’Autorité a pris toutes les mesures disciplinaires attendues dans de pareilles circonstances malheureuses. De même, elle tient à préciser qu’elle ne ménagera aucun effort pour prévenir de pareils incidents dans la manière de servir de ses différentes unités».

Mais cette réaction immédiate de l’autorité policière n’a pas empêché le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, de faire le déplacement à la pharmacie Fadilou Mbacké pour apporter son soutien au Dr Cheikhouna Gaye et à ses collègues qui sont visiblement très choqués par l’abus de pouvoir dont ils ont été victimes.

Le ministre de la Santé a souligné que «ce qui s’est passé est inacceptable».

Cette réaction laisse à penser que, comme l’attendent une grande partie des Sénégalais, d’autres sanctions disciplinaires vont tomber à l’encontre du commissaire Bara Sankharé.

Moustapha Cissé

correspondant à Dakar

 

Source : Le 360.ma (Maroc)

Suggestion kassataya.com : Ministère de la Justice : La nationalité sénégalaise vendue à 1 million Fcfa

 

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer