Société : Hawa Ba, une banlieusarde en croisade contre la délinquance

Hawa Ciré BA est une jeune dame issue de la banlieue. Elle s’active auprès des populations de la Moughataa d’Elmina afin de lutter contre les différentes formes d’injustice, de pauvreté et de violence que subissent les femmes et les jeunes. Engagée dans l’humanitaire pour soulager les familles qui vivent dans la précarité, Hawa est très aimée par les populations d’Elmina.

 

Hawa la «banlieusarde» a choisi ce samedi 28 juillet 2019, pour organiser une campagne de sensibilisation sur le danger de la délinquance juvénile. ». Il s’agit d’une manifestation intitulée « Non à la délinquante juvénile et à la violence pratiqué par les jeunes». La journée a débuté par des consultations médicalement suivi de distribution de gratuites de médicaments pour les personnes indigentes.

Par ailleurs, une rencontre récréative avec des enfants dont l’âge varie entre 8 et 16 ans est à l’ordre du jour pour les sensibiliser ainsi que leurs parents sur les méfaits de la drogue et du Ginze. Elle sera suivie d’une projection de film, pour montrer aux jeunes pourquoi ils ne doivent pas prendre des stupéfiants, ni la drogue, ni le hachich. ». Des séries de témoignages des ex-détenus qui ont parlé à la jeunesse, ont porté sur l’explication du calvaire de prisonnier. Une façon de conscientiser la nouvelle génération à ne pas leur emboîter  le pas pour que la même chose ne leur arrive pas » dixit Hawa Ba, la banlieusarde.

Il est également prévu en marge des activités, des sketches théâtraux joués par des jeunes filles dans les langues nationales. La soirée sera clôturée par un grand concert animé par des artistes mauritaniens.

Interrogée sur ce qui la motive à organiser une telle journée,  Hawa BA a indiqué que «j’habite à Elmina, je suis une jeune de la banlieue, donc je suis très affectée par ce qui se passe en ce moment. Car Depuis 2007, les gens n’arrêtent pas de faire des crimes surtout les jeunes de la banlieue, dû à l’effet des stupéfiants, qu’ils sont en train de prendre, et qui mettent surtout leur vie en danger».

Hawa, la banlieusarde,  a sollicité la prière de tout le monde pour pérenniser cette journée afin de continuer à sensibiliser les jeunes sur le danger de la de la délinquance juvénile.

A propos des moyens financiers, l’ancienne candidate de la Commune d’Elmina a indiqué que tous ceux-ci est une initiative personnelle de ses propre moyens et jusque-là elle n’a obtenu aucun soutien. « Ce qui est important pour moi c’est ce que moi, en tant que citoyen, qu’est-ce que je peux faire pour ces populations, qui m’ont vu grandir, qui ont fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Donc je n’hésiterais pas à faire pour eux tous ce qui est possible».

Madame Hawa a saisi cette occasion pour remercier les populations d’Elmina, la presse, et surtout les personnes qui l’ont beaucoup soutenues au moment les plus difficiles notamment Khally Diallo qui est un ami et un frère à elle.

Hawa BA envisage d’ouvrir une maison des jeunes surtout pour aider les mineurs à s’insérer dans la vie active, et à choisir ce qu’ils veulent faire à travers un appui physico-social et conseils de la part des experts. « Parce que c’est une jeunesse, qui a été abandonné à elle-même et qui a trop de temps libre. Et c’est la faute de l’état qui a échoué dans sa politique d’appuis à cette couche » conclut-elle.

Oumar Amadou Mbaye

Source : Initiatives News

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer