La Zakat el fitr est devenue objet de spéculation en Occident

Mes chers amis musulmans,

On remarquera que depuis ces dernières années, la sortie de la Zakat el fitr (l’aumône de la fin du ramadan) est devenue objet de spéculation en Occident par certaines mosquées et leurs représentants qui se permettent d’augmenter son prix sans une raison valable, parce qu’ils savent que très souvent cet argent leur est essentiellement versé par les fidèles.

Je tiens à préciser que toutes les sources de l’Islam dignes de foi sont unanimes à dire que la zakat el fitr doit être donnée aux personnes qui sont dans le besoin et non à une mosquée ou à une tout autre entreprise. Une fois donnée aux personnes nécessiteuses, elle leur permettra de passer la fête dans la joie comme tout le monde. On a tous des gens dans le besoin autour de nous. Tout le monde peut directement donner cette aumône à quelqu’un de sa parenté proche, à son voisin ou à son ami qui est dans le besoin. Ainsi il aura une double récompense : celle d’avoir donné la zakat et celle d’avoir consolidé les liens de parenté, d’amitié, de fraternité et de voisinage.

Le deuxième élément contre lequel je m’inscris en faux depuis deux ans, c’est la spéculation autour de cette question en occident, c’est-à-dire le fait de décider d’augmenter le prix de cette zakat sans aucune raison valable et de l’imposer à tout le monde. Avant, on disait en France qu’on pouvait sortir 5€. Maintenant certaines gens et mosquées commencent à nous imposer 6€, d’autres 7€. Là, je tiens à dire qu’il ne s’agit ni plus ni moins de l’exagération et de la spéculation. L’esprit marchant et commercial est en train de dévoyer cet acte religieux de tout son sens. Les fameux 5€ par personne suffisent, à ce jour-ci, largement pour couvrir cette aumône. Pour preuve, une famille de 5 personnes peut avec 25€ acheter un sac de riz de 22 Kgs, ce qui dépasse de loin ses besoins en la matière, car la zakat d’une personne tourne autour de 2 kilos et demi. Il ne faut donc pas qu’on accepte qu’on nous impose des choses qu’Allah ne nous a pas imposées.

Un troisième et dernier point : On doit aussi savoir que l’on peut donner la zakar el fitr à partir de deux jours avant la fête, et ce jusqu’au matin de la fête avant de se rendre au lieu de la prière. On ne peut pas la donner avant ou après cette période. Si l’on ne respecte pas ce délai, elle redevient une simple aumône et ne peut plus tenir lieu de la zakat el fitr. Il est également important enfin de verser à ce dernier point que nombreux sont les savants qui refusent que la zakat el fitr soient donnée en argent. Dans les traditions du Prophète PsL bien établies, il est recommandé de donner cette zakat en nourriture licite la plus répandue de notre lieu de résidence. C’est pourquoi, le fait de sortir cette zakat en argent est très controversé et même rejeté par beaucoup de savants. Il ne fait pas partie des traditions du Prophète PsL bien établies et connues.

Allah est plus savant.

 

Dr. Cheikhna Mohamed WAGUE (Youba)

Facebook – Le 02 juin 2019

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer