Esclavage : Mélenchon prend fait et cause pour Biram Dah Abeid (vidéo)

KASSATAYA – (Paris) – Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de lutte contre le travail forcé, ce 2 décembre 2018, le député français Jean Luc Mélenchon a apporté son soutien à Biram Dah Abeid militant anti-esclavage et député emprisonné par les autorités de Nouakchott.

Le président du parti politique français, La France Insoumise, a tenu à dénoncer l’esclavage qui se pratique dans des formes nouvelles dans le monde.

Dans une vidéo de plus de deux minutes, le député français, opposant numéro un au président Emmanuel Macron, a dénoncé l’arbitraire arrestation de Biram Dah Abeid.

Jean Luc Mélenchon qui appelle à une lutte internationale contre l’esclavage, salue le combat extrêmement ouvert pour obtenir l’abrogation de l’esclavage que mène Biram Dah Abeid.

Il dénonce par ailleurs cette arrestation qui empêche à Biram Dah Abeid de se présenter à l’élection présidentielle à venir.

Enfin, le tribun de l’Assemblée Nationale française a fustigé la procédure judiciaire ayant entrainé l’emprisonnement de Biram Dah Abeid tout en dénonçant avec virulence, les photos de ce dernier, malade et menottes aux mains se rendant à l’hôpital pour les besoins d’une consultation.

Pour rappel, Biram Dah Abeid est en prison depuis le 7 aout 2018 suite à une plainte d’un journaliste pour menace de mort.

Entre temps, Biram Dah Abeid qui était candidat à la députation a été élu, sans avoir fait campagne, car il se trouve en détention préventive.

Malgré l’ouverture de la session parlementaire, Biram Dah Abeid croupit toujours en prison.Il n’aurait pas reçu son salaire de député.

Les élections présidentielles de la Mauritanie doivent se dérouler dans moins de six mois.

Le président Mohamed Ould Abdel Aziz qui a déjà fait deux mandats ne se représentera pas aux échéances à venir, comme le stipule la constitution.

Diallo Saidou dit Thierno 

2 décembre 2018

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close