La justice américaine blanchit Cheikh Tidiane Gadio

Les États-Unis ont rejeté une plainte pour corruption contre l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio.

 

L’Agence France-Presse annonce « le rejet de la plainte contre Gadio », citant un porte-parole du ministère américain de la Justice.

Les autorités américaines avaient arrêté en novembre 2017 l’ancien ministre sénégalais et l’ancien ministre de l’Intérieur de Hong Kong, Patrick Ho Chi Ping.

Ils étaient soupçonnés d’avoir mis sur pied un projet de corruption de plusieurs millions de dollars en Afrique au nom d’une grande entreprise énergétique chinoise.

A lire aussi : USA: liberté provisoire pour Gadio

A lire aussi :La justice américaine inculpe Cheikh Tidiane Gadio pour corruption

L’entreprise n’a pas été identifiée, mais le nom du conglomérat CEFC China Energy, l’étoile montante de l’industrie énergétique chinoise basée à Shanghai, apparaissait dans la plainte déposée devant le tribunal fédéral de district de New York.

Selon la plainte du ministère américain de la Justice, Cheikh Tidiane Gadio et Patrick Ho Chi Ping auraient offert un pot-de-vin de deux millions de dollars au président du Tchad Idriss Déby Itno « pour obtenir de précieux droits pétroliers ». M. Gadio avait bénéficié d’une liberté provisoire après plusieurs jours de détention.

A lire aussi :Cheikh Tidiane Gadio arrêté et inculpé aux Etats-Unis

Le dirigeant tchadien aurait également reçu un autre pot-de-vin de 500.000 dollars sur un compte désigné par un ministre ougandais.

Le président tchadien et la CEFC ont démenti les accusations qui étaient fondées sur l’utilisation par Cheikh Tidiane Gadio et Patrick Ho Chi Ping du système bancaire américain pour traiter près d’un million de dollars de gains envoyés sous couvert de dons.

Source: BBC Afrique

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close