Des étudiants boycottent un examen « difficile »

En Afrique du Sud, des étudiants désertent les amphithéâtres pour protester contre un examen jugé trop difficile.

 

Les étudiants d’une université sud-africaine ont décidé de ne plus composer et ont lancé un mouvement de protestation, jugeant l’examen trop difficile.

L’incident s’est produit lors des épreuves de philosophie à l’Université de Limpopo dans la partie nord de l’Afrique du Sud.

Des vidéos de la manifestation estudiantine ont été publiées sur les réseaux sociaux. Les étudiants soulignent qu’ils s’attendaient à un mélange de questions difficiles et faciles.

Ils se sont dit choqués de constater que l’examen était beaucoup plus difficile que prévu.

Pour montrer que les questions n’étaient pas abordables, tous les étudiants ont décidé de sortir de l’amphithéâtre.

« Même les cracks sont partis » affirme un étudiant.

 

This was the test apparently 😂😂🤔🤔

 

Un internaute estime par contre que le refus de composer n’est pas lié au caractère « trop difficile » de l’examen. Les étudiants selon lui ont reçu le mauvais sujet.

 

 

University of Limpopo students refused to write because they were given the wrong module paper,not because the exam was difficult ❗️

Source : BBC Afrique

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close