Mauritanie : Ould Aziz persiste et signe le parti-Etat , l’UPR

Le président mauritanien s’apprêterait à prendre la carte de l’UPR cette semaine dans le cadre de la campagne d’adhésion en cours à Nouakchott et à l’intérieur du pays.Beaucoup d’efforts sont faits par le parti pour essayer de convaincre l’opinion publique que la restructuration passe par Ould Aziz à quelques mois de la fin de son deuxième quinquennat.

 

La campagne d’adhésion du parti de la majorité à Nouakchott et à travers tout le pays suscite déjà des commentaires des observateurs. Les plus pertinents sont tournés vers les irrégularités fonctionnelles de cette implantation à travers les différents comités et sections qui vont être mis en place. Des cartes d’identité inondant le marché circulent à l’heure actuelle pour engranger plus d’électeurs.

 

Cette tricherie et fraude sont organisées par des hommes politiques très connus et des hommes d’affaires mauritaniens. Dans ces conditions pour les élections prochaines les jeux sont presque faits mais c’est sans compter sur l’opposition boostée par ses prestations à l’intérieur du pays. Avec un parti -Etat qui risque d’être rattrapé par ses divisions internes Ould Aziz apparaît comme le seul messie. Le locataire du palais de Nouakchott s’apprêterait même à prendre cette semaine la carte du parti.

 

Le premier sur la liste. Le président mauritanien confirme ainsi son ambition de contrôler même les rouages de l’UPR après 2019.Le manque d’homogénéité dans le sérail en est la principale raison. L’opposition démocratique est avertie.Il faudra batailler pour des élections libres et transparentes.

 

Bakala Kane

 

(Reçu à Kassataya le 22 mars 2018)

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer