Le Président de l’initiative « Alternative Démocratique » reçu au palais de la république par Mohamed Ould Abdel Aziz

Le Président d’Alternative Démocratique, NDIAYE BOCAR, et le Secrétaire chargé de la communication, Mohamed ELMAN, ont été reçus ce dimanche 20 avril à 8 heures 30 minutes au palais présidentiel par son excellence le Président de la République.

Selon le Président d’Alternative Démocratique, il a en son nom et au nom de l’ensemble de ses amis, remercié le chef de l’Etat pour cette audience et l’a félicité pour son élection à la tête de l’Union Africaine (UA) qui constitue le couronnement du processus de retour de notre pays sur la scène politique internationale. A l’en croire, « l’entretien a porté sur la situation politique et économique intérieure, sur la place de la Mauritanie sur la scène politique internationale, sur le processus démocratique et le rôle que l’Alternative Démocratique pourrait jouer lors des futures élections présidentielles ».

Le Président et le Secrétaire Général de l’Alternative Démocratique se sont félicités de la vision du chef de l’Etat et de son ambition pour la Mauritanie. « Considérant que sur l’ensemble des questions évoquées, il s’est dégagée une parfaite convergence de vue et une vision commune des principaux enjeux et défis auxquels notre pays fait face ; Alternative Démocratique (A.D) lance un appel à la candidature du président de la république et déclare apporter son soutien et œuvrer à sa réélection lors des prochaines élections présidentielles », a ajouté le président. Rappelons qu’Alternative Démocratique est une dissidence de l’Union des forces du progrès (UFP) qui a donné ce nouveau groupe. C’est par voie de communiqué que la presse apprenait que des cadres, militants et sympathisants de l’UFP pour la plupart, ont décidé de prendre le large en lançant une initiative appelée «Alternative démocratique». Conséquence première du boycott et du déroulement des élections. «Contrairement aux postures alarmistes et aux différentes déclarations faites ici et là sur la ‘’mascarade électorale’’, nous avons vu quant à nous, dans ces élections, malgré les insuffisances et couacs de l’institution en charge de leur organisation, la preuve magistrale de la volonté du peuple mauritanien de barrer la route à l’obscurantisme et à ses projets funestes». Pour les auteurs du document, «l’heure du bilan et du constat des dégâts» est arrivé. La «tempête» causée par des décisions «douloureuses» qualifiées d’«élitistes» parce que ne répondant pas forcément aux attentes de la base, aura donc des conséquences sérieuses sur la scène politique : «Cette opposition dit ‘’boycottiste’’ sera paradoxalement ‘’victime collatérale’’ d’une élection à laquelle elle n’aura pourtant pas participé, elle connaitra inéluctablement de très profondes mutations». Conclusions des auteurs : «Contre la renonciation, la soumission au diktat de la pensée unique et à l’omnipotence des féodalités locales, les citoyens que nous sommes, membres des organes dirigeants de l’UFP pour certains et simples sympathisants pour d’autres, choisissons de renforcer le camp de ceux qui œuvrent inlassablement, malgré les difficultés en tous genres, à l’enracinement de la Démocratie dans notre pays ! Parce que nous pensons que d’autres choix sont possibles et que d’autres moyens de concrétisation de l’idéal démocratique, des principes de justice et d’égalité existent, nous, ici présents, militants et sympathisants de longue date, déclarons solennellement, à compter de ce jour, notre retrait de ce parti et la cessation de tout lien organisationnel avec ses différentes structures».

Diop Moussa
Mdiop789@gmail.com

 

Source : Le Quotidien de Nouakchott

 

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer