Aminetou Mint El Mokhtar, : Empêchée de visite de prison

aminetou_mint_el_moctarDevant servir d’interprète à une délégation d’Amnesty International en visite en Mauritanie, lors d’une tournée prévue à la prison de Dar Naïm, Aminetou Mint El Mokhtar, présidente de l’Association des femmes chefs de famille (AFCF), a déclaré avoir été empêchée d’accès à la prison par la Direction des affaires pénitentiaire.

Elle a déclaré avoir toujours accompagné les organisations internationales des droits de l’Homme lors de leur visite dans les prisons pour leur servir d’interprète et assurer la transmission correcte de l’information entre les prisonniers et les membres de ces délégations mais que c’est la première fois qu’un tel accès lui est refusé.

Selon elle, les responsables des prisons l’accusent d’avoir au cours d’une de ces visites diffusé un film sur la torture dans les prisons, alors qu’elle dément avoir pénétré dans une des prisons avec une caméra ou appareil téléphonique. Même son sac est toujours confisqué selon elle par la garde à l’entrée des prisons.

Aminetou Mint Mokhtar connue pour son dynamisme et son engagement dans les causes liées aux droits de l’homme, notamment ceux des femmes, traîne en effet une réputation de battante qui n’a jamais accepté de se plier aux diktats de l’Etat. Aujourd’hui, elle se dit visée par une campagne d’hostilité, soutenant subir des entraves dans l’accomplissement de sa mission. Le dernier incident serait l’arrestation de sa fille qui travaille comme assistante sociale dans son organisation sans qu’aucune explication n’ait été avancée pour justifier cette arrestation qui aurait duré un court moment.

Ahmed B.

Source: L’Authentique

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer