Nouadhibou : Un quartier calciné

A Nouadhibou,les habitants du quartier qui longe le chemin de fer ont frôlé le pire, hier. Un grave incendie a failli ravager tout le centre ville n’eût été l’intervention des jeunes.

 

 

 

C’est aux environs de 10 heures 30 minutes que le feu s’est déclaré à l’intérieur d’une baraque avant de se propager.
Affolés, des jeunes du quartier se sont rapidement attaqués aux flammes. Ils réussiront à l’éteindre deux heures plus tard,ont précisé des témoins oculaires.
Malheureusement, rien n’a pu être sauvé. Les appareils électroménagers, et autres articles ont été complètement calcinés. Même les habits et les tapis n’ont pu échapper. Des habitations aussi. Mais heureusement, il n’y a pas eu de perte en vie humaine.
Interrogée sur les circonstances de cet incendie, l’une des victimes n’a pu nous situer. “Jene sais pas”, a-t-elle répondu. Par contre à côté, des témoins ont affirmé avoir vu une fumée s’échapper d’une baraque. C’est en ce moment, à en croire ces derniers, que les habitants dont certains se reposaient sont immédiatement sortis. Au niveau des pertes, là encore un habitant n’a pas été précis : “Je ne peux pas vous dire l’estimation. Tout est parti”, nous a-t-il expliqué en pleurant. Un autre du nom de Zeidane, lui, se plaignait des sapeurs pompiers. “Quand nous avons vu la fumée, je me suis rendu à la cabine pour informer les pompiers. Ils m’ont dit qu’ils vont d’abord chercher de l’eau ”, nous a-t-il fait savoir. Avant d’ajouter “Ils m’ont même dit, vous pouvez commencer à éteindre le feu ”. Des propos que les déplacés du DRAGAGE n’ont pas appréciés : « On n’a pas à se justifier. Quand il y a un sinistre, on vient et on travaille » martèle une femme dont la baraque est réduite en cendre.
Selon une source sécuritaire le nombre de baraques calcinées est estimé à plusieurs dizaines.
Vers 11heures 30, les sapeurs pompiers sont venus mais les jets de pierres de la part des victimes les ont contraints à rebrousser chemin.
Vers 12 heures, les victimes sont sorties dans la rue se dirigeant vers la Wilaya pour exprimer leur colère face à la lenteur des sapeurs pompiers.

Source  :  Al Akhbar le 02/09/2011

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer