Fédération mauritanienne de football (FFRIM) : On affiche les ambitions

Les instances de la nouvelle fédération mauritanienne de football sont presque toutes mises en place, avec la nomination du Président de la Ligue nationale de football en la personne de Pape Amghar Dieng,

qui a déjà assuré les fonction de trésorier général de la FFRIM, puis de président de la Commission Fustal et Beach Soccer au sein du bureau sortant. Il cumule ses nouvelles fonctions avec son poste de trésorier adjoint. Une grande récompense pour un sportif qui a toujours œuvré pour le développement du sport. Ainsi, toutes les Commissions spécialisées sont aujourd’hui pourvues et installées, avec des hommes d’expérience qui ont longtemps vécu les grands moments du football national. La nouvelle direction du sport roi en Mauritanie semble résolue à booster la discipline dans le pays.

Le Président entrant, Ahmed Ould Yahya a donné le ton de ce que devra être son mandat : fermeté et exigence.

Pour le moment, la fédération naissante pourra compter sur les 47 Millions d’UM que lui laisse le bureau sortant, en attendant de voir venir pour mener son ambitieux programme de développement et de promotion d’un football malmené ces dernières années.

En premier lieu, la refonte de l’Académie nationale de football, une pépinière de grands footballeurs qui a subi les épreuves du temps et de l’abandon, malgré les efforts soutenus de son encadrement, Coulibaly Gagny, Gaye Samba Diagne et Yatéra qui n’ont rien ménagé pour maintenir ce joyau.

Il faut dire cependant que le premier défi de l’équipe qui a pris le destin du football national est de réussir un championnat à quatorze équipes avec les exigences nouvelles, aussi bien la règlementation nationale que le standard Fifa de la licence professionnelle.

Ainsi, le mois de septembre prochain devra abriter un Play-off pour la montée de trois équipes de la Division II en élite. La compétition concernera les équipes de la Garde nationale, Kiffa, Lasa UCAS de Nouadhibou, Entente et Feu Mini. Finalement, la Police qui devrait descendre l’année prochaine en DII restera en Di, alors que l’Armée et Nasr de Teyarett ont déjà gagné leur ticket pour l’élite.

La Mauritanie ne sera pas peut-être totalement absente dans les compétitions internationales, le bureau fédéral s’activant déjà pour faire participer les Moins de 17 ans et les Moins de 20 ans aux différentes compétitions africaines.

Cheikh Aïdara

Source  :  L’Authentique le 15/08/2011

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close