Communiqué du Parti Mauritanien pour la Justice et la Démocratie.

mahmoudi_ould_saibott_pmjdFidèle à sa ligne basée sur l’attachement inébranlable aux intérêts suprêmes de la Nation et le soutien indéfectible aux réalisations multiformes et au changement constructif incarné par le président Mohamed Ould Abdel Aziz, le Parti Mauritanien pour la Justice et la Démocratie (PMJD) exprime sa satisfaction

par rapport au communiqué publié le 30 novembre par la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) dans lequel, elle a accueilli favorablement l’offre de dialogue lancée par le Président de la République dans son discours à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance nationale.

En s’inscrivant dans une logique de dialogue responsable, la COD fait preuve de maturité politique nécessaire pour l’harmonie et le développement de notre pays à tous.

Le PMJD félicite par la même occasion le parti ADIL qui a décidé dans sa grande majorité d’adhérer à la Majorité politique qui soutient l’ambitieux programme du Président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Ces deux événements poussent à l’optimisme et vont donner un élan supplémentaire à la marche de la Mauritanie vers le progrès et la concorde, loin des tensions et crispations qui font perdre à notre pays, du temps, de l’argent et de l’énergie.

C’est à ce titre que le PMJD met en garde contre les semeurs de zizanie notamment le site islamiste radical dénommé : alakhbar.info, lequel, à travers des extraits mal traduits, sélectifs et tendancieux de WikiLeaks tente d’éclabousser la dynamique de dialogue en cours et de semer le doute concernant des hommes politiques sérieux comme Mohamed Ould Maouloud que notre Parti respecte malgré nos profondes divergences avec lui.

En menant une campagne basée sur les barbouzeries de WikiLeaks pour porter atteinte seulement aux Mauritaniens qui ne font pas de la religion et de la barbe un fond de commerce, la nébuleuse islamiste radicale prépare un climat de méfiance et de suspicion exploitable par les mouvances, tribalistes, régionalistes, confrériques, sectaires, et extrémistes, à l’instar de celle qui est tapie derrière le site islamiste cité.

Avec le changement constructif notre pays a avancé d’une décennie en moins de deux ans, et avec dialogue et l’apaisement, la Mauritanie ira encore à l’avant.

Les oiseaux de mauvaise augure, adeptes du fondamentalisme médiéval et obscurantiste, veulent nous ramener en arrière. Refusons-le !

Nouakchott le 7 décembre

Pour le Bureau Exécutif

Le Président

Mahmoudi Ould Saiboutt

Président de la coordination nationale de la sauvegarde de la démocratie

Membre du bureau exécutif de la coordination de la majorité présidentielle.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer