550.000 euros à la ville d’Aleg

La France a offert à la Mauritanie une subvention de 550.000 euros destinée à l’approvisionnement en eau potable de la ville d’Aleg (260 kilomètres au sud de Nouakchott), a appris APA de source sure lundi à Nouakchott.

Ce financement permettra de raccorder le réseau d’adduction d’eau potable de cette capitale de province à un forage déjà existant et situé 12 kilomètres au nord du château d’eau principal de la ville.

Aleg, 70 kilomètres au nord du Fleuve Sénégal, compte environ 17.000 habitants qui sont, pour la plupart, des propriétaires d’un très nombreux cheptel composé notamment de bovins.

La convention portant sur cette subvention a été signée lundi soir à Nouakchott par Eghdavne Ould Eyih, ministre mauritanien des pêches et de l’économie maritime, par intérim ministre des affaires économiques et du développement, et Michel Vandepoorter, ambassadeur de France.

Selon le diplomate français, le présent financement vise à accroître les capacités de production d’eau potable à des fins d’amélioration de la desserte de la ville d’Aleg. Cette ville connaît, au regard des besoins de sa population et des cheptels, un important déficit de production, particulièrement lors de la saison sèche, a-t-il expliqué.

Source  :  Agence de Presse Africaine le 12/07/2010

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer