Mauritanie : la SNIM perd la première place des exportations du pays

Pas de surprise pour le gouvernement mauritanien qui vient de révéler dans un rapport du ministère des finances que les exportations de l’or en 2020 ont généré 780 millions de dollars contre les 564 millions pour le minerai de fer.

La SNIM perd ainsi sa première place au niveau des exportations mauritaniennes depuis sa création en 74. C’est surtout sa chute vertigineuse qui est pointée du doigt par les observateurs. La production en 2019 avoisinait 831 millions de dollars soit une baisse de plus de 32 pour cent par rapport à 2020. Une réalité des chiffres qui confirme la mal gouvernance des dirigeants de la société nationale qui n’ont pas honoré leur engagement cette année de contribution au budget de l’Etat à hauteur de 14 pour cent.

La dernière visite du président Ould Ghazouani à Zouérate s’inscrit dans une démarche d’insuffler un second souffle au secteur aurifère du pays et par ricochet apporter de l’oxygène au fleuron de l’industrie dans le cadre du plan de relance économique pour sortir de la crise. Cette deuxième place balaie d’un revers de la main le bénéfice de 105 milliards d’ouguiya cette année.

Pour les exportations de l’or c’est une année historique dépassant pour la première fois le minerai de fer poumon économique du pays.

Une bonne nouvelle pour la société Kinross Tasiast Mauritanie qui avait déjà fait un geste en 2019 en versant plus de 79 millions de dollars soit près de 3 milliards nouvelle monnaie sous forme d’impôts de taxes droits et redevances à l’Etat mauritanien.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

 

 

 

(Reçu à Kassataya.com le 20 novembre 2020)

 

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer