Le président Ghazouani : « la décentralisation est un choix irréversible »

Le président mauritanien Mohamed O. Cheikh Ghazouani a réaffirmé, lors de sa rencontre avec les cadres de la wilaya du Guidimakha, dans la nuit de jeudi à vendredi, que le principe de la décentralisation est un choix irréversible, afin de créer ce qu’il a appelé « un développement local ».

 

Le président mauritanien a insisté sur ce qu’il a appelé le rôle important que joue la décentralisation dans le développement local et le rapprochement de l’administration des citoyens.

Selon le président Ghazouani la décentralisation offre des solutions locales aux problèmes posés au niveau des régions et des wilayas et que les hautes autorités du pays sont intéressées par la dynamisation du système de la décentralisation sur lequel elles comptent pour développer le pays et réussir les politiques de développement entreprises.

Le président Ghazouani avait posé la première pierre, au milieu de cette année, pour la construction de sièges pour les conseils régionaux crées en 2017, conformément à une modification constitutionnelle, afin de remplacer le sénat.

Cependant ces conseils régionaux font face à des problèmes en ce qui concerne les prérogatives, le financement et une vision stratégique claire.

Le président Ghazouani a évoqué par ailleurs les problèmes de l’état civil, ajoutant que les habitants de la wilaya du Guidimakha ont l’impression d’être défavorisés, avant de s’engager devant les notables et les cadres de la wilaya de faire tout son possible pour que personne ne soit plus défavorisé.

Il a rassuré les populations de la wilaya que tout sera fait pour que tous les mauritaniens aient leurs documents nationaux, avant d’ajouter que les bureaux de l’agence pour la sécurisation des documents se trouvant à l’intérieur du pays seront redynamisés de même que la commission nationale pour le traitement de tous les cas sur l’ensemble du territoire national.

Evoquant la question de la double nationalité, le président mauritanien a dit qu’il s’agit d’une doléance prioritaire dans la wilaya qui se base beaucoup sur ses ressortissants en Europe et aux Etats Unis.

Il a ajouté que les instances concernées étudient actuellement la possibilité de satisfaire les revendications de nos colonies à propos de la double nationalité et planchent sur les solutions appropriées.

Le chef de l’état a évoqué les problèmes posés par les intervenants, notamment celui de l’enseignement, dont la réforme et la pose des bases d’une école républicaine, se base essentiellement sur l’enseignant et le professeur.

Le président Ghazouani a félicité les professeurs et les enseignants pour leur dévouement et pour les efforts déployés pour la promotion et le développement de l’enseignement, ajoutant qu’il appréciait les sacrifices consentis par la famille pédagogique.

Il s’est engagé à tout faire afin de permettre aux enseignants et aux professeurs pour qu’ils jouent efficacement leur rôle dans toute réforme prochaine.

Source : Saharamedias.net

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer