Mauritanie : vers la transparence des marchés de gré à gré

L’adoption cette semaine à Nouakchott de nouvelles dispositions sur le code des marchés publics par le conseil des ministres est considérée par les observateurs comme un nouveau pas du gouvernement de Ould Bilal pour régler l’épineux problème des marchés de gré à gré  gangrènes de la corruption depuis des décennies.
Incontestablement c’est une avancée gouvernementale dans la transparence des transactions financières dominées jusqu’ici par la commande publique qui devra à partir de maintenant accorder une priorité au secteur privé national  boosté par le plan de relance économique en cours.
Les nouvelles dispositions du code des marchés vont dans le sens de maîtriser les coûts de la passation des marchés d’écourter les délais de livraison.Désormais il n’existe plus de référent le secrétaire permanent qui avait trop de pouvoirs.
La nouvelle loi donne plus de responsabilités aux personnes responsables de marchés publics ( PRMP) qui seront choisies selon leurs compétences intrinsèques et évaluées au bout du processus. Il sera également question de la publication de tous les marchés de gré à gré pour éviter les pièges du clientélisme.En période de redressement économique nécessité fait la loi.Un bon point pour Ould Bilal.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

(Reçu à Kassataya.com le 17  septembre 2020

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer