Recherche – Un algorithme pour détecter les “motifs” dans vos rêves

Des chercheurs ont mis au point un algorithme qui tente de comprendre ce que nos rêves révèlent de nous

L’analyse des rêves n’a rien de nouveau : les Babyloniens pensaient qu’ils contenaient des prophéties, les Égyptiens y voyaient des messages des dieux, plus récemment Sigmund Freud s’est illustré avec son Interprétation des rêves. Pas étonnant que, de nos jours, les algorithmes s’y mettent aussi. Ou du moins ceux qui les programment.

Dans une étude publiée le 26 août dans Royal Society Open Science, des chercheurs expliquent comment ils ont conçu et codé un programme qui a automatiquement analysé plus de 24 000 rêves issus d’études et rassemblés dans la base de données DreamBank.net. Les auteurs s’appuient sur le même genre de techniques qu’utilisent les psychologues, qui “découpent” les rêves en éléments de base et y recherchent des thèmes ou des motifs répétitifs, précise Science. Une tâche qui leur prend un temps fou.

En se basant sur un système de “notation” populaire chez les psychologues, l’algorithme calcule un certain nombre de “scores” pour chaque rêve : les scènes d’agression des personnages ou leur agressivité, par exemple, ou le rapport entre les émotions négatives et les émotions positives. Lorsque les chercheurs ont comparé les scores de leur outil à ceux calculés par des psychologues, ils ont constaté qu’ils correspondaient 76 % du temps.

 

Des rêves révélateurs de troubles mentaux

 

“D’après les chercheurs, ce système pourrait aider les psychologues à identifier les rêves ‘inhabituels’, potentiellement révélateurs de stress ou de troubles mentaux, détaille Science. En comparant la fréquence de chaque rêve par rapport à la moyenne de ceux que rapportent des individus affichant une bonne santé physique ou mentale, l’algorithme pourrait repérer les rêves ‘anormaux’.”

 

 

 

Luca Maria Aiello, l’un des auteurs de l’étude, précise cependant que cet algorithme n’a évidemment pas vocation à remplacer un thérapeute. Mais il espère qu’il constituera un outil précieux pour les scientifiques qui étudient les rêves. En outre, il imagine qu’un jour une application mobile pourra permettre d’enrichir les données sur les rêves et ainsi améliorer la connaissance qu’on en a. Et puis cela pourrait être aussi utile aux rêveurs. “Cela pourrait être intéressant pour vous de mieux comprendre votre propre vie et votre psyché”, dit-il à Science.

Science – Washington

Source : Courrier international

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer