Mauritanie : la nomination de Ould Bilal PM n’est pas une rupture avec le système

La nomination de Ould Bilal comme premier ministre est considérée par les observateurs comme une confirmation de l’ouverture du président mauritanien à l’élite Haratine. Un dessein clairement avoué lors de son investiture le 1er août 2019.

C’est un cadeau du premier anniversaire du régime de Ould Ghazouani. Politiquement une continuité du locataire du palais de Nouakchott par rapport à un agenda caché pour changer son premier ministre. Mais cette fois-ci il a été bousculé par les événements qui ont révélé que son premier ministre ainsi que des ministres et hauts responsables en activité sont cités dans le rapport accablant le régime de Ould Aziz. L’occasion est belle pour renouer avec une tradition héritée depuis l’avènement au pouvoir des militaires en 78 c’est-à-dire s’appuyer sur telle ou telle élite de la communauté négro-africaine et Haratine pour donner l’image d’une république égalitaire. Ce n’est pas donc une rupture.

Cette nomination s’inscrit dans le cadre d’une politique crypto esclavagiste du d’un système en réalité discriminatoire à caractère ethnique et raciste. Le nouveau premier ministre a l’avantage d’être un technocrate et un homme intègre en plus de son origine Haratine.

Trois critères qui font de lui l’homme de la situation dans un double contexte difficile de crise sanitaire provoquée par la pandémie de covid-19 et de tension politique qui découle de l’enquête parlementaire explosive. Il incarne cette nouvelle vision du chef de l’Etat pour entamer la deuxième année du quinquennat dans l’espoir de remettre les pendules à l’heure sur la lutte contre la gabegie et la corruption. Les observateurs s’attendent à un nouveau gouvernement peut-être plus ouverte à l’élite négro-africaine. Histoire de rééquilibrer la cohabitation.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

 

(Reçu à Kassataya.com le 07 août 2020

 

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer