En images – Le monde entier secoué par les vidéos des explosions de Beyrouth

Les images de la catastrophe du 4 août à Beyrouth sidèrent les médias du monde entier, à commencer par ceux du Liban lui-même, où les journalistes présents témoignent notamment des dégâts causés aux locaux de leurs rédactions.

Toutes plus sidérantes les unes que les autres, les vidéos de la double explosion, survenue ce mardi 4 août en fin d’après-midi à Beyrouth, et de ses conséquences dévastatrices sont partout sur les réseaux sociaux. Notamment celle-ci, montrant la deuxième explosion de très près, et reprise par la chaîne de télévision Al-Jadeed.

 

De nombreux journalistes et médias libanais et internationaux présents à Beyrouth ont témoigné en vidéo de la violence des explosions en montrant l’état de leurs bureaux, comme celle-ci, publiée très rapidement par une journaliste du quotidien anglophone The Daily Star. Le journal a malgré tout couvert l’événement sur son site Internet.

 

La chaîne de télévision britannique Sky News a publié sur YouTube une vidéo dans laquelle son responsable pour le Moyen-Orient, Zein Ja’far, montre les dégâts causés dans ses locaux, “à 600 mètres environ du lieu de l’explosion”.

 

La journaliste indépendante Luna Safwan a également, sur son compte Twitter, publié des images de ce qui était “son ancien bureau”, quand “elle travaillait” pour l’antenne libanaise de The New Arab, média panarabe basé à Londres.

 

La journaliste libanaise a également republié cette vidéo très partagée sur les réseaux sociaux, montrant “au moment de la deuxième explosion une employée de maison migrante protégeant l’enfant dont elle s’occupait”, avec le commentaire : “Cette femme est une héroïne.”

 

Reprise entre autres par le média chinois Global Times, une vidéo semblable, issue de la caméra de vidéosurveillance d’un appartement, montre “un père tentant de mettre son fils à l’abri” de la violence du choc.

 

Naturellement, les médias du monde entier ont repris des images des explosions elles-mêmes, comme la chaîne panarabe Al-Jazira, qui a compilé plusieurs vidéos, dont certaines peuvent choquer.

 

Des images très dures de Beyrouth dévastée et de ses habitants blessés errant parmi les décombres ont aussi été rassemblées par l’agence Reuters.

 

Enfin, ce 5 août, au lendemain du drame, le magazine américain Time a publié sur son compte Facebook une vue aérienne du port de Beyrouth totalement dévasté et de l’endroit où la catastrophe – qui serait due à l’explosion de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium, un engrais – a eu lieu.

 

Comme le précisait le quotidien libanais L’Orient-Le Jour, “le dernier bilan disponible mercredi matin [5 août] était d’une centaine de morts et plus de 4 000 blessés, selon les chiffes fournis par la Croix-Rouge libanaise (CRL). Ce bilan pourrait encore s’alourdir dans la journée, les secouristes étant encore à la recherche de disparus.”

 

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer