CEP Mauritanie : ces délinquants financiers qui attendent d’être convoqués par un juge

Plus d’une centaine de personnalités mauritaniennes sont incriminées par le rapport de commission d’enquête parlementaire entre les mains de la justice cette fin de semaine à Nouakchott. Beaucoup d’entre elles porteraient sur leurs épaules de graves infractions relatives à la haute trahison.

 Au premier plan l’ancien président mauritanien et dans une moindre mesure ses deux premiers ministres et les ministres des finances de la défense, de la pêche, de l’agriculture, de l’équipement et des transports, de l’habitat et de l’urbanisme, l’ancien patron de la SNIM de la télévision nationale, du domaine, du port autonome de Nouakchott et sociétés d’Etat comme l’ENER, l’ATTM, la SNAAT la SOMELEC et enfin le commissaire à la sécurité alimentaire.

Ce qui n’a rien d’étonnant au vu de la pression exercée dans tous les domaines par le chef de l’exécutif sur les autres pouvoirs le législatif et le judiciaire. La liste est longue de personnalités impliquées directement ou indirectement de faits liés à la gabegie et la corruption.

Des ministres et hauts responsables au sein du régime actuel sont également concernés. Plus d’une centaine de présumés délinquants financiers qui vont devoir répondre à un juge d’instruction dans les meilleurs délais pour s’expliquer sur leurs responsabilités par rapport aux différentes violations des lois et règlements des marchés publics et accords commerciaux et industriels durant l’exercice de leur fonction de 2009 à 2019.

Les observateurs pointent un hold-up du siècle. Le seul remède à cela c’est un procès du siècle d’ici la fin de l’année. En attendant le président mauritanien pourrait donner un signal fort en limogeant tous les responsables cités par le rapport. C’est le moindre mal avant que la justice fasse son travail.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

Suggestion kassataya.com :

CEP Mauritanie : les premiers enseignements du rapport parlementaire pointés par les observateurs

 

(Reçu à Kassataya.com le 03 août 2020

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer