Mauritanie : Ould Aziz en première ligne au banc des accusés

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire entre les mains de la justice est le fruit de 6 mois d’investigation et d’audit juridique et financier de 7 dossiers sur l’énergie, les infrastructures, la gestion des entreprises publiques et du foncier durant la dernière décennie.

 

Les conclusions tant attendues par les mauritaniens pointent des irrégularités dans les conditions d’exécution et les procédures d’exécution d’au moins 100 marchés publics durant les deux mandats de Ould Aziz au cœur d’un vaste réseau de forces extraconstitutionnelles qui ont pillé la Mauritanie depuis 2009.

L’ancien président est en première ligne de marchés de gré à gré d’électrification de la SOMELEC, des infrastructures les plus importantes du pays, routes, aéroports, ports et aménagement et du fleuron de l’industrie mauritanienne la SNIM et sa politique de commercialisation.

Les auditions de la commission parlementaires ont révélé de graves infractions dans l’attribution des terrains du code qui régit les marchés entre le public et le privé, les accords de pêche notamment avec la société chinoise Holy Dong Hong, le bradage des gisements de F’dérick au profit des proches de Ould Aziz et une société australienne.L’ancien locataire du palais de Nouakchott aurait même cédé une île mauritanienne à un émir du Qatar.

Aucun secteur de l’économie n’est épargné par la cupidité de l’ancien général qui s’est enrichi considérablement. Les mauritaniens découvrent ainsi que leur président a gouverné le pays en partageant les richesses naturelles avec sa famille et leur entourage et que ses premiers ministres et ministres, hommes d’affaires et hauts responsables dans l’administration l’ont aidé directement ou indirectement à acquérir les marchés les plus juteux et les meilleures terres surtout dans la capitale.

L’ampleur de la corruption à tous les étages de l’état est sans précédent. Le plus dur reste à venir. Ould Aziz et ses complices devant les tribunaux.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

Suggestion kassataya.com :

CEP Mauritanie : Ould Ghazouani à l’épreuve de la justice

(Reçu à Kassataya.com le 01 août  2020)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer