Crise malienne : la CEDEAO rate l’occasion de répondre à la volonté populaire

En proposant cette semaine par visioconférence un remake à moitié des législatives  une nouvelle cour constitutionnelle et un gouvernement d’union nationale les dirigeants de la CEDEAO passent à côté du message des contestataires la volonté du peuple malien de recouvrer sa liberté et sa dignité.

C’est le sentiment des observateurs au lendemain de la concertation virtuelle des chefs d’Etat de la Cedeao qui laisse planer des menaces contre l’opposition qui rejeté ce plan de sortie de crise considéré comme un véritable soutien au régime de IBK.

C’est un double échec de la Cedeao qui ne veut pas courir le risque de franchir la ligne rouge après plusieurs tentatives de rapprochement entre les contestataires et le locataire du palais de Koulouba. Après la carotte c’est le bâton pour faire plier le mouvement du 5 juin autour de l’Imam Dicko toujours prêt à en découdre quel que soit le prix à payer autrement dit mourir en martyr.

C’est la première fois qu’une contestation populaire a une telle ampleur au sein de toutes les couches de la société malienne. Une crise profonde qui s’apparente à une révolution sociale dont le soubassement est la démission ou le départ force du président malien qui est entrain de jouer ses dernières cartes. C’est sa légitimité qui est remise en cause.

Le sommet de la dernière chance a occulté une des principales préoccupations de l’opposition la libération de son leader Soumaila Cisse toujours entre les mains de ravisseurs qui ne sont pas étrangers à IBK.

Une énigme politique à laquelle il faut ajouter l’urgence d’une commission d’enquête sur  les 11 manifestants officiellement tombés sous les balles de la soldatesque du régime de Bamako. Les dirigeants africains ne sont prêts à consolider les jeunes démocraties. C’est l’un des premiers enseignements du sommet extraordinaire de la Cedeao sur la crise malienne.

 

 

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

 

Suggestion  kassataya.com :

Mauritanie : Samba Thiam et Ibrahima Sarr primés par leurs compatriotes

 

 

(Reçu à Kassataya.com le 28  juillet  2020)

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer