L’Ouzbékistan offre 2.600 euros aux touristes qui attrapent le Covid-19

Une indemnisation promise par le gouvernement pour ne pas que le secteur du tourisme s'effondre.

«Si vous contractez le Covid-19 pendant vos vacances en Ouzbékistan, nous vous indemniserons», promet l’ambassadeur du tourisme dans un communiqué, comme le relève un article de Vice.

Le gouvernement ouzbek a fixé le montant du dédommagement à 3.000 dollars (soit 2.619 euros), le prix que coûte le traitement du coronavirus en Ouzbékistan. «Nous voulons rassurer les touristes et leur dire qu’ils peuvent venir en Ouzbékistan», indique Sophie Ibbotson, ambassadrice du tourisme de l’Ouzbékistan au Royaume-Uni, dans un communiqué. «Le gouvernement est tellement convaincu que les nouvelles mesures de sécurité et d’hygiène mises en œuvre dans le secteur du tourisme protégeront les touristes contre le Covid-19 que le président est prêt à mettre de l’argent si certains touristes l’attrapent.»

Le président Shavkat Mirziyoyev a signé le décret et a lancé, la semaine dernière, la campagne «Voyage sûr garanti», dans le but de redynamiser le secteur touristique en pleine croissance du pays. L’Ouzbékistan est le quatrième marché touristique mondial à la croissance la plus rapide en 2019, rapporte The Independent.

Le versement de la compensation est cependant soumis à certaines conditions. Tous les touristes ayant contracté le Covid-19 devront avoir voyagé avec un guide local, certifié en matière de consignes de sécurité et d’hygiène. Les sites et hébergements touristiques devront également obtenir un label du gouvernement pour s’assurer qu’ils répondent aux nouvelles normes de sécurité sanitaire et épidémiologique.

 

Les vols internationaux vers l’Ouzbékistan reprennent ce mois-ci, le pays accepte les arrivées en provenance de pays à faible risque tels que la Chine, le Japon, la Corée du Sud et Israël. Les touristes en provenance de l’Union européenne et du Royaume-Uni seront obligé·es de subir quatorze jours d’isolement à leur arrivée, mais le gouvernement a indiqué la levée de cette mesure dès que ces pays auront maîtrisé leurs propres taux d’infection.

La réponse de l’Ouzbékistan à la pandémie a été rapide et efficace, le gouvernement a bloqué les vols, fermé les frontières aux touristes et imposé des mesures de confinement strictes à la mi-mars, alors qu’il n’y avait qu’une poignée de cas confirmés dans le pays. À ce jour, l’Ouzbékistan a enregistré quatre-vingt-quatre décès liés au coronavirus sur une population de près de 33 millions d’habitants.

Repéré par Bessman Sikouk

Repéré sur Vice

Source : Slate (Le 20 juillet 2020)

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer