Pour la presse espagnole, c’est « le Real de Zidane » qui a gagné la Liga

Karim Benzema, double buteur jeudi soir dans le match du titre (2-1 contre Villarreal) est l’autre Français salué par les journaux espagnols pour ce 34e Championnat remporté dans des conditions si particulières.

La presse espagnole salue vendredi le 34e titre du Real, « le plus anormal » de son histoire pour El Pais, en référence à ce Championnat perturbé par la crise sanitaire. « Le plus long », assurément, abonde Marca, puisqu’il aura duré « onze mois, du 17 août au 16 juillet ». La victoire (2-1) sur Villarreal a scellé à une journée de la fin un triomphe d’autant plus « inoubliable » (Marca) que le Real est passé « de l’arrêt à la victoire » (ABC) en refaisant son retard de deux points sur le Barça à la faveur de 10 victoires en autant de matches.

Image

Si la victoire est collective, les titres et les photos de la presse espagnole, vendredi, traduisent un fort tropisme francophile qui flattera de ce côté-ci des Pyrénées. Pour El Pais, c’est « le Real de Zidane » qui a gagné. Le champion du monde 98 « consolide sa légende » souligne Marca, et c’est la photo de l’entraîneur fêté par ses joueurs que AS a choisi pour illustrer sa Une.

« Zidane a réussi à faire une équipe, à impliquer tous les joueurs vers l’objectif du titre et, à quelques exceptions près (Bale, James…), il l’a encore atteint », s’enthousiasme le quotidien madrilène.

Auteur du doublé du titre, Karim Benzema est l’autre Français à l’honneur. AS n’écrit pas seulement « La Liga de Benzema » pour saluer sa contribution décisive au succès contre le « sous-marin jaune », jeudi soir, mais aussi pour l’ensemble de son oeuvre, ses 21 buts et son influence dans le jeu cette saison.

Benzema dans « la colonne vertébrale du succès », selon Marca

 

L’attaquant français est en première page d’ABC, bras écartés et criant de joie après son premier but. Marca le place évidemment dans « la colonne vertébrale du succès » : « Un gardien de but, Courtois, un défenseur, Sergio Ramos, un milieu de terrain, Casemiro, et un attaquant, Benzema. »

L’ancien Lyonnais « a toujours eu la confiance de Zidane », note le journal dans son cahier spécial de 16 pages. « Il était déjà à un grand niveau la saison dernière avec 30 buts, mais l’équipe ne l’a pas accompagné. Il a de nouveau été la référence en attaque et luttera pour le titre de pichichi (meilleur buteur de Liga) avec Messi jusqu’à la fin », détaille-t-il.

Image

« Le Real est champion du VAR », selon le quotidien catalan Sport

 

De Benzema à Messi, la presse catalane illustre le grand écart entre Madrid-qui-rit et Barcelone- qui-pleure. On ne pouvait guère faire plus sobre que Mundo Deportivo (« Le Real est champion ») ni plus vipérin que Sport pour qui « le Real est le champion du VAR ». Un tacle à la Maison Blanche qui a effectivement bénéficié de décisions favorables dans la dernière ligne droite.

Source : L’Equipe

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer