Droits de l’homme en Mauritanie : Samba Thiam tacle le régime de Ould Ghazouani

Le président des FPC est revenu cette fin de semaine sur le commentaire du chef de la diplomatie mauritanienne à la télévision nationale qui laisse entendre l’amélioration de la gestion des droits de l’homme par la suppression de contrainte par corps et la torture édictées par une nouvelle loi.

Derrière cet Etat de droit en apparence clamé en sourdine par le ministre des affaires étrangères mauritanien répondant à un diplomate américain lors d’un échange à la télévision nationale Samba Thiam ne peut être que surpris par le cynisme de tels propos. En réalité rien n’a changé depuis toujours.

Entre l’adoption de la loi sur la torture et son application c’est toujours le fossé comme en témoigne récemment le « Floyd mauritanien » des policiers arabo-berbères comme pour envoyer un message aux négro-mauritaniens que ce qui s’est passé aux Etats-Unis est transposable en Mauritanie renchérit le président des FPC qui pointe qu’en Mauritanie les policiers peuvent tuer et que la justice piétine les enquêtes comme c’est le cas du citoyen Abass Diallo tué le 28 mars dernier par la soldatesque du régime de Ould Ghazouani. Et l’ancien prisonnier de Oualata d’ajouter que dans son propre pays la police peut toujours tuer en toute impunité comme c’est le cas du citoyen Mangane lors d’une manifestation contre le génocide biométrique en 2009 sous le régime de Ould Aziz.

Samba Thiam enfonce le clou en considérant toutes les lois contre la torture, l’esclavage et les discriminations comme des signatures sur le sable qui s’effacent au moindre vent selon ses propres termes. Force est de constater que la Mauritanie est loin d’être un pays des droits de l’homme malgré la cohabitation de la charia islamique et du droit moderne. Ce qui fait conclure le leader de la vallée que son pays n’est pas prêt à avancer dans la modernité.

 

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

Suggestion kassataya.com :

Pandémie Covid-19 Mauritanie : Nouakchott sur les traces de la stratégie de communication de Dakar

(Reçu à Kassataya.com le 29  juin 2020)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer