Pandémie Covid-19 Mauritanie : le coronavirus au plus près du locataire du palais de Nouakchott

C’est au plus près du chef de l’exécutif mauritanien que le coronavirus fait son entrée cette semaine. Un garde de la sécurité présidentielle vient d’être testé positif entraînant ainsi la quarantaine d’un groupe de ce corps d’élites de protection rapprochée du président.

Aucun secteur de l’administration mauritanienne n’est plus épargné par le covid-19. Même la présidence de la république après le ministère de la santé. Ce premier cas de la sécurité qui touche la Maison brune est révélateur de l’ampleur de l’épidémie depuis plus d’une semaine à Nouakchott et à l’intérieur du pays.

La vitesse de la propagation du virus ne rassure pas les équipes médicales confrontées de plus en plus à des cas graves. 19 décès enregistrés en quelques jours. La multiplication des tests donne en une semaine au total 343 cas positifs dont plus des trois quarts dans la capitale épicentre de l’épidémie.

Malgré les nouvelles mesures préventives la situation vire au cauchemar. Et les nouvelles ne sont pas bonnes pour les observateurs qui pointent d’éventuels cas importés avec le rapatriement à partir du 5 juin prochain de mauritaniens de Tunis de Casablanca et de Las Palmas.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

 (Reçu à Kassataya le 29  mai 2020)

 

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer