Les Rwandais déploient des robots pour le dépistage du coronavirus

Le Rwanda a remplacé mardi une partie de son personnel de dépistage de la maladie COVID-19 par des robots, a-t-on appris de plusieurs sources concordantes.

 

Selon le quotidien rwandais The New Times, les cinq robots ont chacun la capacité de dépister entre 50 et 150 personnes par minute. Grâce à ces robots, les autorités espèrent minimiser le contact humain, qui expose inutilement les agents de la santé.

Les robots sont fabriqués par une société belge appelée Zora Robotics.

Selon un tweet de l’entreprise, la genèse du projet remonte à une conférence qui s’est tenue à Bonn, en Allemagne, l’année dernière.

Le président Paul Kagame, au pouvoir au Rwanda depuis l’an 2000, était sur scène en tant que l’un des panélistes. Lors de la séance questions-réponses, un représentant de l’entreprise a pris le micro et a demandé si le Rwanda serait intéressé par l’utilisation d’un de ces robots. Plaisantant à moitié, le président Kagame a déclaré : « Si vous m’apportez un de vos robots, je vous achèterai un billet ».

Et c’était tout.

« Le président nous a invités à visiter son pays et nous sommes immédiatement tombés amoureux du Rwanda et de son peuple dynamique. A partir de ce moment, il était évident que le Rwanda serait l’endroit où notre entreprise allait démarrer en Afrique », se souvient le PDG de l’entreprise, Fabrice Goffin Co, dans une vidéo publiée sur Twitter.

« L’entreprise a été établie en un jour », souligne le PDG. Elle s’appelle ZORABOTS AFRICA.

Selon Tommy Deblieck, co-PDG de Zora Robotics, les robots peuvent prendre la température et détecter si une personne porte un masque facial ou non.

Les unités déployées mardi coûtent chacune environ 3 300 dollars, selon le New Times.

Les coûts ont été couverts au moins en partie par le Fonds de développement des Nations unies (PNUD), selon Zora Robotics.

L’acquisition et le déploiement rapides de ces robots ne sont que le dernier pas marqué par le Rwanda dans sa marche vers le développement durable.

En effet, le pays a récemment mis en circulation des véhicules écologiques pour les transports en commun à Kigali, la capitale. En plus, le Rwanda utilise déjà des drones pour faire respecter les restrictions de mouvement dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Les drones sont également utilisés au Rwanda pour des urgences sanitaires, tels que la livraison de poches de sang dans des régions éloignées.

Koi Gouahinga

Source : VOA Afrique (Etats-Unis)

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer