Des chiens parviennent à détecter l’odeur du coronavirus

Des expériences sont en cours dans plusieurs pays pour dresser des chiens à détecter l’odeur du coronavirus. En France, l’École vétérinaire de Maison-Alfort a lancé des tests qui se révèlent très prometteurs, révèle la radio France Inter.

On a pris des prélèvements de sueur sur des patients positifs et on a formé les chiens à reconnaître l’odeur du virus. On a ensuite disposé, dans une pièce, un prélèvement positif à côté de plusieurs autres prélèvements tous négatifs.

L’enjeu était de savoir si les chiens arriveraient à reconnaître et à marquer l’arrêt devant le prélèvement positif : « C’était notre grande interrogation : est-ce qu’on allait avoir une odeur spécifique de la sueur ou pas ? Là, indéniablement, on l’a et on arrive à des séances qui sont vraiment bluffantes où on fait 100%. Ça marche, ça c’est clair. Le chien peut trouver des positifs parmi des négatifs ou des blancs. Aujourd’hui, c’est ce que l’on peut affirmer », explique Dominique Granjean, professeur à l’école nationale vétérinaire d’Alfort.

Source : Agence Ecofin

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer