Mauritanie-Sénégal : la visite de Macky Sall à Nouakchott sur fond de tension

A la veille de la visite du président sénégalais à Nouakchott les contours du nouvel accord des licences de pêche ne sont pas favorables aux pêcheurs Saint-Louisiens de la langue de Barbarie qui devront renouveler leurs licences chaque trimestre et non annuellement. Nouakchott demande également le versement de 6 pour cent des captures sénégalaises.

Une valeur ajoutée pour booster le marché mauritanien. La pêche est un dossier casse-tête pour Dakar et Nouakchott dont les relations n’ont pas toujours été un long fleuve tranquille. Le dossier à l’ordre du jour le plus urgent à résoudre pour Macky Sall qui retourne à Nouakchott dès ce début de semaine après la visite de son ministre des pêches et les réunions des commissions techniques sur cette question.

Les 400 licences des pêcheurs de Guet-Ndar sont renouvelées mais avec de nouvelles conditions. Par trimestre et non chaque année. Et puis les pêcheurs sénégalais sont privés de pêcher certaines espèces comme le mulet les céphalopodes et les crustacés.

Des mesures draconiennes qui ne vont pas dans le sens de l’apaisement de la colère des pêcheurs de la langue de Barbarie. Des mesures auxquelles le président sénégalais devra faire quelque chose pour éviter un nouvel embrasement de St-Louis. En revanche le ciel est bleu entre les deux capitales sur l’accord gazier signé en 2018. Les premières bouteilles de gaz sont attendues en 2022. De quoi faire détendre l’atmosphère et de regarder l’avenir plus sereinement pour les populations des deux pays.

Cependant le chef de l’Etat sénégalais a une carte en main sur la transhumance transfrontalière pour réclamer de meilleures conditions de transhumance surtout des chameaux mauritaniens. Pour des raisons de diplomatie évidente les conditions difficiles de séjour des sénégalais ne seront pas abordées par les deux chefs d’Etat.

 

 

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

 

 

(Reçu à Kassataya 16 février 2020)

 

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer