Mauritanie : la députée Khadiata Diallo reporte son meeting à Nouakchott

La députée Khadiata Diallo demande aux Nouakchottois de maintenir leur mobilisation. Le meeting est temporairement reporté. Une réponse a l’interdiction des autorités de Nouakchott cette fin de semaine.

C’est également un message au président de l’UFP que la crise n’est pas finie. Le retournement de la situation en sa faveur est un acte grave de violation du droit à l’expression  et à manifester garanti par la constitution  selon les propres termes de la députée Khadiata Diallo qui précise qu’aucune disposition légale  existe pour contraindre un député à fermer la gueule et à fortiori manifester qu’avec l’autorisation de son parti. C’est clair.

Il s’agit d’une interdiction politique qui indigne les observateurs qui pointent un coup à la démocratie. Un bras de fer entre la députée de l’UFP et son parti et aujourd’hui le pouvoir. Un mauvais signe pour un pouvoir qui semblait s’orienter vers l’apaisement politique. Le président de l’UFP est vite rattrapé par l’histoire rappelle la députée  que le parti est issu d’une scission de l’UFD-EN présidée à l’époque par Ahmed Ould Daddah.

La tendance de l’UFP bien que minoritaire avait pu se réunir sans l’aval du président et sans que le pouvoir interfère. Un nouvel épisode de la crise de l’UFP qui augure une bataille  politique les prochains jours.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 Suggestion kassataya.com :

Mauritanie : la députée Khadiata Diallo muselée par le pouvoir

(Reçu à Kassataya 25 janvier 2020)

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer