La Mauritanie félicitée pour sa deuxième édition de la Semaine Africaine des Sciences du Next Einstein Forum [PHOTOS]

Après le succès de la 1ère édition, la République Islamique de Mauritanie (parmi 40 pays d’Afrique) a accueilli du 09 au 15 décembre dernier pour la 2e fois, un évènement scientifique d’envergure continentale : « La semaine Africaine des Sciences du Next Einstein Forum » piloté par son Ambassadeur le Docteur BA Abdoulaye Sidiki. Cette édition a particulièrement été marquée par son ampleur et par sa réussite ; son succès a été salué par le Next Einstein Forum.

 

Cet évènement à l’initiative du Next Einstein Forum (NEF) soutenu par Johnson & Johnson et plusieurs autres partenaires étatiques et privés est une plateforme unique qui propose des conférences, des ateliers et des spectacles scientifiques pour un large public. C’est également l’occasion de reconnaître la contribution des scientifiques africains dans le monde et booster l’innovation technologique dans nos pays tout en suscitant un intérêt auprès des plus jeunes.

Cette aventure scientifique connait de plus en plus de succès sur le continent africain, en particulier en Mauritanie, tant sur le plan de la participation que sur la consistance des programmes, il a permis jusque-là de réunir plus d’une vingtaine de milliers de personnes à travers le continent africain, et quelques milliers de personnes en Mauritanie durant ces deux dernières années.

Compte rendu synthétique des journées

  • 1er jour:

Pour cette année, l’évènement a débuté le 10 décembre 2019 au Palais des congrès de Nouakchott, par la cérémonie officielle d’ouverture en présence d’un public venu nombreux (scientifiques, universitaires, entreprises, entrepreneurs, étudiants, lycéens, et des organisations de la société civile mauritanienne). Les discours d’ouvertures officielles de l’Ambassadeur du Next Einstein Forum et des représentants des partenaires de la Semaine Africaine des Sciences marquent le début  des activités, suivis par deux panels très riches portant successivement sur les thèmes « Femmes et Science » et « Développement Scientifique en Mauritanie ».

  • Le premier Panel modéré par la Journaliste Ndeye Sow est composé exclusivement de Femmes Mauritaniennes Scientifiques : Dr Fatimettou Mint Saleck, ancienne ministre chargée des Nouvelles Technologies et Enseignante à l’université de Nouakchott ; Mme Salka Mint El Moktar, Doctorante en Informatique ; et Dr Mouna Hadramy, Docteur en Biologie moléculaire.

Ce panel a permis de mettre l’accent sur le rôle des femmes dans le développement scientifique du pays, et à établir un diagnostic approfondi sur le gap observé entre les hommes et les femmes dans les secteurs scientifiques ou techniques. Des avancés en la matière ont été notées et des doléances adressées aux décideurs politiques sur la nécessité de prendre des mesures d’urgence pour attirer plus de femmes dans les filières scientifiques.

  • Le deuxième panel modéré par Diallo chargé d’enseignements universitaires, est composé de Mr. Jean-Pierre Lhote, Géophysiciens et consultant en Business chez SEPCO Industries et Dr. Mohamed Lemine DIA, Docteur Vétérinaire, Maitre de recherche au Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur.

Certains témoignages émanant de ce panel ont évoqué les acquis et potentiels scientifiques de notre pays, mais ont aussi permis de soulever les problèmes liés entre autres à l’orientation scolaire, le manque de cadres propices à la recherche scientifique de pointe dans les secteurs vitaux dont la Mauritanie a besoin.

A l’issu de ces deux panels s’en sont suivies des présentations succinctes des représentants de différents partenaires de la Semaine Africaine des Sciences ainsi que des entrepreneurs évoluant dans l’innovation technologique.

  • 2ème jour :

La 2ème journée qui a eu lieu le 11 décembre au Patronat Mauritanien à Nouakchott, proposait une journée portes ouvertes dédiés aux étudiants et entrepreneurs avec plusieurs expositions et des démonstrations scientifiques animées par des entreprises et des startups mauritaniennes et étrangères.

Une session de formation sur le montage de projet a été dispensée aux bénévoles de la Semaine Africaine des Sciences par Mme Kane Nafi, Présidente et CEO de Rendo.

  • 3ème jour :

La 3ème journée s’est déroulée le 12 Décembre à Nouadhibou au « centre Savoir pour tous » en présence d’une délégation du comité d’organisation de la Semaine Africaine des Sciences accueillie par le Docteur. Wagne Moulaye, point Focal à Nouadhibou, du Député-Maire de cette ville M. Ghassem El Belal, de quelques jeunes entrepreneurs, des représentants d’ANAPEJ, du lycée Formation Technique et Professionnel (LFTP) et un large public.

À  l’instar de la 2ème journée de Nouakchott, plusieurs stands (Sciences naturelles, Informatique, Génie civile, Mécanique, …) ont été mis en place pour mettre l’accent sur l’utilisation des Sciences, des nouvelles technologies et de l’Innovation dans les secteurs intrinsèquement liés à la pêche et des mines, secteurs stratégiques de la capitale économique.

Cette journée a été également l’occasion pour le Club AYAM de restituer au public ces activités dans la ville. Les représentants d’ANAPEJ ont animé aussi une mini-conférence pour sensibiliser sur le rôle central de cet organe dans la lutte contre le chômage, en partageant avec l’assemblé les démarches administratives à suivre pour les jeunes diplômés-chômeurs afin de s’inscrire à l’ANAPEJ.

  • 4ème jour :

La journée du vendredi 13 décembre dédiée à la vulgarisation de la Sciences auprès des enfants âgés de 9 à 13 ans s’est déroulée à la Chambre de commerce et d’industrie de Mauritanie à Nouakchott. Une trentaine de jeunes ont bénéficié d’une formation en entrepreneuriat et en robotique avec plusieurs démonstrations très fascinantes.

Cette journée a également permis la découverte d’un jeune talent Mauritanien âgé de 15 ans qui fabrique des avions et des hélicoptères télécommandés à partir de matériaux recyclés dans la ville de Bababé.

  • 5ème jour :

Cette 2ème édition s’est terminée le 14 décembre 2019 avec la cérémonie de clôture au Monotel à Nouakchott autour d’un diner festif qui a permis de faire une brève rétrospective des réalisations de la première et deuxième édition de la Semaine Africaine des Sciences en Mauritanie et de récompenser les efforts fournis par les différents acteurs qui font de cette initiative une belle réalisation qui conduira sans aucun doute notre pays au rang de leader dans les Sciences, les technologies et de l’Innovation pour de meilleurs lendemains. L’ambassadeur du Next Einstein Forum, le Dr. BA Abdoulaye Sidiki a rappelé les objectifs du Next Einstein Forum, les enjeux pour notre pays et a remercié chaleureusement son comité d’organisation dirigé cette année par Mme Aminetou Bowba Mbarek, les Bénévoles qui ont assuré l’organisation de l’évènement ainsi que les partenaires financiers et organisationnels des deux éditions. Après la remise des attestations d’honneurs, il a été annoncé que le prochain Ambassadeur choisit par le Next Einstein Forum pour les deux prochaines éditions sera le Docteur Mamadou Tourad DIALLO, enseignant à l’Université de Nouakchott AL ASRIYA et Coordinateur du Master Informatique, qui s’est engagé à poursuivre le programme de la Semaine Africaine des Sciences pour 2020 et 2021.

Le Next Einstein Forum s’est félicité du succès de la seconde édition en Mauritanie de la Semaine Africaine des Sciences, reconnaissant les efforts de la mobilisation, la qualité des intervenants, des panels et des différents ateliers, mais également de la diversité du programme ; en invitant ainsi les acteurs politiques et scientifiques à continuer les efforts consentis afin de garantir et pérenniser le progrès.

Vidéos de synthèse : https://www.youtube.com/watch?v=JjEybYNWqVc

Reportages photos des autres journées :

 

 

 

(Reçu à Kassataya le 16 janvier 2020)

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer