Arts : Amy Sow, au cœur de la 5ème édition du festival Librarts

Du 22 au 25 janvier, aura lieu le festival « Libre Art », sous la thématique « Donnons seconde vie à la matière ». Organisé par le collectif d’artistes mauritaniens M-art, cet événement aspire cette année à évoquer par le prisme de l’art, et par la voix des artistes, les conséquences urbaines de la gestion des déchets, avec des moyens intégrés d’en tirer des opportunités. L’occasion de rencontrer Amy Sow, co-organisatrice de ce festival, et véritable icône nationale de l’art mauritanien, une de ses ambassadrices les plus passionnées, engagées, et (chose rare par ces temps) simples.

Amy Sow, à ArtGallé. Crédit : Mozaikrim/MLK

Amy Sow, à ArtGallé. Crédit : Mozaikrim/MLK

 

Fidèle à cette simple nature, on trouve Amy Sow à ArtGallé, entrain de vaquer à mille et une tâches dont l’espace culturel a quotidiennement besoin, particulièrement en cette pré-période de festival, avec un « village » en plein montage, sur le terrain jouxtant la galerie.

« Partant du constat que les Arts en Mauritanie manquent de valorisation et de visibilité le collectif des artistes plasticiens Mauritaniens M-Art né en 2009, avait mis en place le Festival « Libre Art », qui avait pour objectif de valoriser les Arts en Mauritanie, de créer un espace de recherche, de création, de communication et de formation autour des Arts » explique Amy Sow, autour d’un verre, près du bar de sa galerie, ArtGallé.

Une volonté qui continue cette année avec une 5ème édition sous la thématique « Donner une seconde vie à la matière ». « Nous aspirons à initier une sensibilisation sur les conséquences du changement climatique, mais aussi sur le fait que Nouakchott se trouve face à une problématique permanente liée aux déchets en tout genre. Cette sensibilisation s’adresse principalement aux jeunes et aux enfants. C’est là génération pour laquelle on peut encore espérer certaines choses. Pendant quatre jours ils seront initiés à différents arts, entre ateliers, projections et expositions sur le stylisme, la photographie, la sculpture, la dance, l’art numérique et l’art plastique » explique l’artiste.

Amy Sow. Crédit : Mozaikrim/MLK

Amy Sow. Crédit : Mozaikrim/MLK

 

 

Lire la suite

 

 

 

 

Source : Mozaikrim

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer