Baaba Maal : la légende de la musique qui se bat pour stopper la désertification du Sahel

La légende de la musique sénégalaise Baaba Maal s’est engagée à lutter contre la désertification au Sahel en encourageant les populations à planter des arbres.

 

Il a déclaré à l’émission Newsday de la BBC qu’il voulait que chaque personne au Sénégal puisse dire qu’elle a planté un arbre.

« Je suis du Sahel et Podor était une belle ville et toute cette beauté est en train de disparaître car la sécheresse détruit tout cela. C’était vraiment très beau avec des animaux et de la verdure partout. »

« Nous allons commencer par planter des arbres. J’ai chanté Lekki qui signifie arbre en Pular pour sensibiliser les populations sur l’importance de l’environnement », explique l’artiste.

Baaba Maal est né dans la ville de Podor, au bord du fleuve Sénégal, dans le Sahel.

Dans son enfance, raconte le chanteur, Podor était une ville verte, magnifique avec des arbres et des animaux qu’on n’y trouve plus. Selon lui, la culture doit être centrale dans le débat sur la désertification

« La musique peut aider à décrire comment l’environnement rythmait la vie des gens de Podor. J’inspire les gens à travers ma musique et je les sensibilise pour lutter contre la désertification. »

« Tout cet environnement est en train de disparaître maintenant à cause du changement climatique. Les hommes quittent leur village. »

« Les femmes, les enfants et les vieillards restent seuls ici. La musique doit aider à faire renaître cet environnement et faire en sorte de faire revivre tout cela », déclare Baaba Maal.

Le musicien a initié un projet de développement local appelé « Nanka » pour lutter contre l’immigration clandestine.

Le musicien a initié un projet de développement pour encourager les jeunes à ne pas immigrer

Le musicien a initié un projet de développement pour encourager les jeunes à ne pas immigrer

« Cela fait plus de 35 ans que j’utilise ma musique pour sensibiliser les gens. Maintenant je veux les amener à croire en eux car nous avons tous: l’eau la terre, le fleuve et beaucoup de jeunes gens qui veulent réussir ici et qui ne veulent pas immigrer. Ils sont tellement désespérés qu’ils partent en Europe. »

« Nous initions des projets de développement basés sur l’agriculture, la pêche et l’élevage et qui respectent l’environnement ».

Baaba Maal souhaite que chacun soit fier d’avoir planté un arbre au moins une fois dans sa vie.

« Nous devons faire du Sahel un endroit merveilleux où il fait bon vivre. Je suis heureux de voir les jeunes s’engager dans ce projet. »

« Ils sont prêts à relever les défis environnementaux et de régler les problèmes créés par leurs parents », ajoute Baaba Maal.

La région du Sahel abrite des millions de personnes vivant dans quatre pays d’Afrique de l’Ouest : le Sénégal, le Mali, la Guinée et la Mauritanie et l’eau y est vitale pour la vie de la population.

Mais le Sahel a été durement affecté par le changement climatique.

A lire aussi

 

Source : BBC Afrique

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer