Charline Effah, l’homme est incapable de fidélité

La romancière Charline Effah invitée à Genève par la Cene littéraire pour parler de ses deux derniers romans, N’être, et la danse de Pilar. Au coeur de ses romans des femmes, Charline Effah dit vouloir écrire sur les femmes, parce que les hommes occupent trop de place. Les hommes prennent trop de place mais les hommes trompent aussi, pour elle les hommes sont incapables de fidélité.

La société voudrait en faire un monogame, mais sa nature c’est de chasser… Puis les femmes pourquoi restent-elles quand il faut partir ? Pourquoi les femmes n’assument pas leur infidélité ? La puissance de la sororité pour ne pas se haïr entre femmes… Les hommes des héros lâches… Pourquoi les femmes ne partent pas quand elles ne sont pas heureuses? Nos manques d’enfants, manques d’amours, ces mère souffrantes qui n’ont pas le temps de l’affection. Voilà les questions abordées dans cette interview qu’elle a bien voulu nous accorder.

 

 

 

Source : Le Blog du Griot

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer