Mauritanie : vers une recomposition de l’UPR

La démission ce début de semaine à Nouakchott du président de la commission parlementaire du parti de la majorité Ould Khirchi est considérée par les observateurs comme le début du règlement du bras de fer ces dernières semaines entre la commission chargée de la gestion en perspective du congrès de décembre prochain et la commission parlementaire de l’UPR.

Les observateurs ne sont pas surpris de la démission du président la commission parlementaire de l’UPR qui tenait mordicus à garder le statu quo en rejetant les propositions d’alternance de ce poste avec l’élection de Ould Ghazouani. Ould Khirchi rend ainsi le tablier malgré lui permettant ainsi au député de Mouguel de prendre la relève.

C’est le début du règlement d’un bras de fer entre les fidèles ou nostalgiques du régime de Ould  Aziz qui sont toujours mécontents du changement que son successeur est en train de mener au niveau du sérail et les pragmatiques du parti favorables à la nouvelle mouvance. C’est la tendance majoritaire.

Les mauritaniens assistent à une recomposition inévitable du parti pour permettre à Ould Ghazouani de gouverner sans turbulences pour 5 ans. Le congrès de décembre prochain s’inscrit dans cette démarche pour le renouvellement des instances dirigeantes du parti.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

Suggestion kassataya.com :

Dossier FCFA : la Françafrique, un frein à l’indépendance économique de l’Afrique

(Reçu à Kassataya le 16 octobre 2019)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer