FLAM : Soutien aux prisonniers politiques de Lixeiba

Nos camarades de Lixeiba sont arbitrairement détenus dans des conditions effroyables depuis le deux juillet 2019 pour avoir osé dénoncer le coup de force électoral qui a propulsé le Général Ghazouani au rang de chef de l’Etat. Face au cynisme et à l’indifférence constante et totale des autorités, ils ont entamé  le 9 octobre une grève de la faim. Par cet acte courageux mais hautement risqué, ils ont conscience de mettre en danger leur santé  et leur vie.

 

Est-il besoin de rappeler qu’à ce jour, le pouvoir n’a daigné les informer d’aucune charge retenue contre eux ? Ce qui  ajoute au caractère inacceptable de leur détention et confirme sa nature extra-judiciaire.

Par son implacable dureté, le régime en place, à l’image de celui dont il est le continuateur, cherche à intimider et à museler toute forme d’opposition tout particulièrement de la part des populations négro-africaines.

Les forces démocratiques tant en Mauritanie,  qu’en Afrique et ailleurs avaient sonné l’alerte. Le scénario qui se joue sous nos yeux était prévisible et avait été prévu.

Les chefs d’orchestre de la mascarade électorale du 22 juin au profit du continuateur de la politique raciste à l’œuvre depuis l’ « indépendance » de la Mauritanie se révèlent tels qu’ils sont.

Ceux qui, dès l’ «élection » terminée, n’ont pas hésité à mettre sous couvre-feu les quartiers périphériques pauvres à dominante négro-africaine de la capitale, à y masser chars de combat et armes lourdes, à procéder à des arrestations racialement et ethniquement ciblées avaient annoncé la couleur.

Face à l’arbitraire et à la brutalité, les Flam :

  • Condamnent fermement les arrestations massives et toutes les tentatives d’intimidation visant à étouffer toute velléité de contestation du système raciste régentant le pays ;
  • Exigent la libération immédiate et inconditionnelle de tous les détenus politiques  de Lixeiba ainsi que leur retour à une vie normale.
  • Affirment leur foi en la construction d’une Mauritanie démocratique, unie, juste et égalitaire, seule alternative viable au système discriminatoire et ségrégationniste en place.

Fait à Paris le 10 octobre 2019

Le Département – Communication des Flam

(Reçu à Kassataya le 11 octobre 2019)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer