Mauritanie : le député UPR Ould Kharchi lance un pavé dans la mare

Le président du groupe parlementaire de l’UPR, parti de la majorité  laisse entendre cette semaine à Nouakchott la voix prépondérante sur le parti et sur le prochain congrès. Un véritable pavé dans la mare au sein même du parti et une déclaration irréaliste pour les observateurs.

Un retour à la politique de l’ancien président n’est pas envisageable maintenant au moment où l’opposition interpelle le président Ould Ghazouani à faire un audit de sa gestion et particulièrement les sociétés d’Etat en faillite dont il est responsable. Et puis la fuite rocambolesque à l’étranger avec 300 mystérieuses valises dans les soutes de la compagnie internationale du pays est un épisode particulier dans l’histoire des chefs d’Etat qui n’honore pas un président qui a gouverné plus de 10 ans.

Le président du groupe parlementaire de la majorité jette sa gourme en déclarant que seul l’avis de l’ancien président compte et qu’il a le dernier mot sur la vie du parti. C’est un défi au président Ould Ghazouani au chef du gouvernement et ses ministres. Une vision révélatrice d’une fronde au sein de l’UPR malgré le vote de confiance des députés du parti à la politique générale du gouvernement.

C’est un pavé dans la mare au sein de la classe politique. C’est clair Ould Kharchi envoie un mauvais signal au groupe parlementaire qu’il préside et à tous les militants et sympathisant de l’UPR dont la majorité pense à l’avenir et non un retour au passé.

 

Cherif Kane
Coordinateur journaliste

(Reçu à Kassataya le 13 septembre 2019)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer