Présidentielles Mauritanie : vers des déportations de prisonniers noirs vers le Sénégal

Après la parution de manifestants noirs devant le parquet de Nouakchott des observateurs sur place font état cette fin de semaine de bus transportant de prisonniers vers Rosso. Un début d’un mouvement de déportation de détenus noirs accusés par le pouvoir d’être des étrangers responsables de la déstabilisation du pays.

La crise post-électorale atteint son paroxysme cette fin de semaine à Nouakchott où les manifestants noirs sont traduits devant la justice. Les observateurs le redoutaient depuis l’Etat de siège de la capitale. C’est devenu une réalité après une semaine de crise. Des bus transportant de prisonniers noirs se dirigeraient actuellement vers Rosso. Les observateurs sur place ignorent le nombre ainsi de déportés au Sénégal accusés par le régime de déstabiliser le pays.  Ould Aziz sur les traces de Ould Taya 30 ans après profitant d’une situation confuse d’élections où son dauphin aurait perdu la face. Il avait pourtant averti dans ce cas le pays basculerait dans le chaos.

Depuis presque une semaine la police mauritanienne commet de graves violations des droits de l’homme. Les forces de l’ordre s’attaquant directement à des manifestants pacifiques dans la rue. Et pour boucler la boucle le pouvoir s’attaque à la liberté de la presse et à la démocratie en coupant les mauritaniens à l’accès Internet. Une gifle aux droits de l’homme à l’opposition et à la communauté internationale et africaine.

 

Une pétition circule actuellement sur les réseaux sociaux sur le racisme contre la jeunesse mauritanienne adressée au parlement européen des droits de l’homme et une lettre du peuple au président Ould Aziz remise par courrier main propre à l’ambassade de la Mauritanie à Paris. Les 4 candidats ne sont pas en reste. La résistance s’organise autour des points presse pour mobiliser les citoyens et dénoncer ce climat de peur qui vient de franchir un nouveau cap. Le spectre des événements de 89 plane sur la Mauritanie.

 

Bakala KANE

(Reçu à Kassataya le 30 juin 2019)

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer