Présidentielle mauritanienne : l’opposition veut un second tour

Quatre candidats à l’élection présidentielle du 22 juin 2019 en Mauritanie ont rejeté, dimanche à Nouakchott, la possibilité de remporter le scrutin dès le premier tour.

Sidi Mohamed Boubacar, Biram Dah Abeid, Mohamed Sidi Maouloud et Kane Hamidou Baba ont indiqué que les informations dont ils disposent démontrent l’impossibilité d’un candidat de passer dès le premier tour pour lequel plus d’un million cinq cent mille électeurs étaient appelés aux urnes.

Ils réagissaient ainsi à l’annonce faite, ce dimanche à l’aube, par le candidat de la majorité, Mohamed Cheikh Mohamed Ahmed Ghazouany qui s’est autoproclamé vainqueur dès le premier tour

Les quatre candidats de l’opposition ont qualifié l’auto-proclamation de Ghazouany de « détournement de résultats non encore annoncés officiellement par la partie compétente » et condamné sa sortie.

Le taux de participation au scrutin présidentiel en Mauritanie est de 62,67%.

 

Nouakchott (Mauritanie) correspondant : Mohamed Moctar

Source : Agence de Presse Africaine

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer