Éducation : Une surveillante agressée par un candidat au baccalauréat dans une salle d’examen

Le syndicat indépendant des professeurs de l’enseignement du secondaire (SIPES) a rendu public, ce mercredi 12 Juin, un communiqué dans lequel, il condamne l’agression de Toutou Mint Ahmed Mahmoud, professeur qui surveillait les épreuves du baccalauréat dans la salle 4 à l’École normale des instituteurs (ENI) d’Aioun par l’un des candidats.

 

Face à cette situation qui est parmi tant d’autres, le SIPES demande à ce que l’auteur de cette agression soit sévèrement puni pour que cessent ces comportements inhumains dont sont victimes les enseignants en exercice de leur métier.

« Nous demandons à ce le professeur soit respecté scrupuleusement » note le document.

Selon les termes du communiqué, toutes les propositions sont disponibles à l’égard cet élève. En plus, SIPES reste ferme dans sa position avec Toutou Mint Ahmed Mahmoud dans cette situation.

Nous signalons qu’une copie du communiqué a été transmise à notre rédaction.

Source : Agence Tawary

Suggestion de lecture : kassataya.com

Baccalauréat : les nouvelles épreuves de mathématique programmées vendredi

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer