Présidentielles Mauritanie : Ould Aziz persiste et signe la victoire de Ould Ghazouani dès le premier tour

Le chef de l’Etat mauritanien annonce cette semaine à Nouadhibou la couleur du scrutin du 22 juin prochain avant l’heure. « Il n’y aura pas de second tour ». Des propos qualifiés de graves par les observateurs dans le cadre de l’ouverture officielle de la campagne électorale.

Pour paraphraser l’opposition c’est même un hold-up électoral qui se prépare. Ould Aziz met une pression aux candidats et se pose comme le sauveur de Ould Ghazouani pour sa loyauté envers lui et l’armée décidée à ne pas lâcher le pouvoir en Mauritanie depuis 78. En excluant un second tour aux élections le mentor du candidat de la majorité confirme le deal convenu entre les deux hommes selon lequel Ould Ghazouani candidat et lui président de l’UPR durant son quinquennat avant de reprendre à la fin du mandat la location du palais de Nouakchott. C’est donc un parfum de fraudes et d’irrégularités administratives qui se profile à l’horizon au moment où un flou plane sur le marché des bulletins de vote confié à un proche du président dont l’impression semble sortir des normes exigées par la CENI. C’est une autre histoire.

Mais la vraie réside dans la CENI elle-même composée essentiellement de proches du régime capables de tout faire au vu et au su de tout le monde sans conséquences. L’étalage de ses carences aux élections de septembre dernier est édifiant à cet égard. Ould Aziz n’est pas donc à sa place dans ces élections malgré tout qui s’annoncent comme une rude bataille au moins sur les programmes. Sur ce point c’est l’opposition qui a pris une sérieuse option offensive pour réconcilier tous les mauritaniens.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

(Reçu à Kassataya le 08 juin 2019)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer