Sénégal : 3000 cas de délinquance financière dans divers ministères révélés par un rapport

En 2018, près de 3000 infractions et escroqueries économiques et financières ont été enregistrées dans plusieurs ministères. Des chiffres en hausse de plus de 20% entre 2013 et 2018, note le Rapport de bonne gouvernance commandité par Macky Sall.

 

La gouvernance sobre et vertueuse que Macky Sall promettait aux Sénégalais n’est, semble-t-il, pas respectée dans certains ministères. C’est du moins ce que révèle un Rapport de bonne gouvernance élaboré sur ordre du chef de l’Etat sénégalais.

Le quotidien Source A précise dans sa livraison de ce mardi 28 mai 2019 que, dans un Rapport de 200 pages, on note près de 2100 cas de fraude aux moyens de paiement (chèques et cartes bancaires). Ce qui représente une hausse de 20% de ces malversations au cours des cinq dernières années. Et sur cette même période, on dénombre 3000 cas d’escroquerie et abus de confiance. Ce chiffre a connu une hausse de plus de 24% entre 2013 et 2018.


>>>LIRE AUSSI:

Cameroun. Détournement de deniers publics: un maire et un ancien sous-préfet en prison


Afin de combattre ce fléau qui gangrène l’économie sénégalaise, les enquêteurs ayant établi ce rapport recommandent l’adoption d’un certain nombre de mesures, telles que la mise en place d’un service interministériel de lutte contre la délinquance financière et la plainte en ligne pour tout type d’escroquerie subie sur internet comme dans la vie courante. Ils préconisent aussi une immunité et un soutien financier pour les fonctionnaires lanceurs d’alerte.

La balle est maintenant dans le camp de Macky Sall qui doit initier cette batterie de mesures pour mieux contrôler certains services de l’Etat.

Moustapha Cissé

De notre correspondant à Dakar

Source : Le 360.ma (Maroc)

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close