Présidentielles Mauritanie : KHB pour une vallée plus ambitieuse et plus attrayante

En promettant Boghé , ville symbole des réfugiés du Sénégal comme chef- lieu de région qui sera dotée d’une université et d’un hôpital de dernière génération, le candidat de la coalition « Vivre ensemble » a une vision très claire de l’avenir de la vallée et au-delà de toutes les régions du pays. C’est l’une des ambitions de KHB qui vient de décliner tout un programme économique et social en direction notamment des plus démunis à la veille de la fin de sa tournée dans le Gorgol, le Brakna et le Guidimaka.

Les populations du Sud n’ont pas failli à leurs traditions d’hospitalité légendaire en réservant un accueil chaleureux et enthousiaste au candidat KHB en tournée depuis le 15 mai dernier. Et en réponse à ce tapis rouge qu’elles ont déroulé tout au long de ce périple, il n’a pas déçu en déroulant son programme pour le scrutin du 22 juin prochain. Un programme qui se veut d’abord une véritable rupture à tous les régimes depuis 1960. Dans toutes les localités visitées du Gorgol en passant par le Brakna et le Guidimaka c’est le même message d’une Mauritanie apaisée et réconciliée avec elle-même. Un pays où toutes ses composantes nationales seront égales devant la loi et toutes les régions les mêmes chances de développement. La promesse de faire de Boghé un chef-lieu de région et qui sera doté d’une université et d’un hôpital de dernière génération va dans ce sens. Kiffa, Rosso et Nouadhibou ne feront pas exception. C’est un candidat décidé à remettre le pays sur les rails d’une nation moderne. Et la vallée constitue un enjeu pour changer le pays avec un programme économique qui tend la main aux agriculteurs, éleveurs et pêcheurs écrasés de dettes et de frustrations sous le régime de Ould Aziz depuis 2009.

Pour le candidat de l’espoir cette nouvelle politique sera sous tendue par des aides sociales notamment aux populations les plus démunies des campagnes et des villes. Cette précampagne est également placée sous le signe de la jeunesse, l’avenir du pays avec comme axes prioritaires la formation et l’emploi pour lutter contre les jeunes chômeurs de plus en plus nombreux à Nouakchott. Et naturellement un des points les plus sensibles de la cohabitation a retenu l’attention du candidat dans cette vallée qui a connu les pires horreurs des déportations   de plus de 100000 noirs au Sénégal et au Mali. Il s’agit de l’enrôlement discriminatoire auquel les réfugiés notamment sont confrontés. KHB promet la citoyenneté à tous les mauritaniens. Et face à l’arabisation à outrance du pays le candidat a dans le viseur l’officialisation et la promotion des langues nationales.

Cherif Kane
Coordinateur journaliste

 

 

(Reçu à Kassataya le 19 mai 2019)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close