Présidentielle 2019 : Tournée de précampagne du candidat de la CVE dans les régions sud : Forte mobilisation des populations

Le candidat de la Coalition Vivre Ensemble (CVE) a quitté Nouakchott le mercredi 25 mai vers 12 h à destination de Boghé, dans la Wilaya du Brkana.

 

A la tête d’une forte délégation des partis de la coalition et des mouvements de la société civile, le candidat Kane effectue une  tournée de précampagne  dans les régions sud du pays. Première étape de cette tournée, le village de Saradougou. Tout un symbole, ce village est le fief du directeur national de campagne du candidat. Ici, les populations  ont mis les petits plats dans les grands, en réservant un vibrant accueil  à Dr. Kane Hamidou Baba et sa délégation. Dans un meeting qu’il a présidé, le candidat Kane a expliqué les raisons qui ont conduit la coalition vivre ensemble à  s’engager dans la présidentielle. Il s’agit, explique-t-il, à une foule acquise, de refonder la Mauritanie  sur des bases justes et égalitaire. « Nous voulons bâtir une Mauritanie où le vivre  ensemble a un sens, une Mauritanie où les citoyens jouissent des mêmes droits et s’acquittent des mêmes devoirs », a-t-il dit. Dr. Kane Hamidou Baba a également évoqué ses projets de charte  de l’unité nationale, la création des emplois pour les jeunes, la bonne gouvernance…. « Et  pour atteindre cet objectif consigné dans son programme électoral, poursuit le candidat, vous devez vous inscrire  sur les listes électorales et voter massivement, le 22 juin et  en vous opposant à la fraude et  à l’usurpation de  vos suffrages. C’est un défi que nous devons relever ensemble et je sais pouvoir compter sur votre détermination. »

Sur la route de Boghé, il a effectué  des arrêts dans plusieurs localités où les populations l’attendaient pour lui témoigner leur soutien.

A Boghé où il a reçu un accueil digne  du nom, le candidat Kane a présidé une réunion des cadres où l’ensemble des questions relatives à la campagne,  au retrait des cartes et  aux opérations de votes ont été passées en revue. Cap  ensuite sur  les départements de M’Bagne et  Bababé avec de nombreux arrêts et un clou à Aéré M’Bar, Senoboussobé, Aéré Golléré, commune d’origine du président Balas  et réunions des cadres à Bababé. Cap ensuite sur M’Bagne  avec des arrêts dans plusieurs villages du Walo dont les populations ont  tenu, malgré la chaleur et le Ramadan sont sorties pour accueillir le candidat Kane.

Partout où il est passé, les observateurs ont noté une forte mobilisation des populations, en particulier les jeunes déterminés à  peser de leur poids dans le scrutin du 22 juin.

Source : Le Calame

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer